ActualitéEconomie

L’Algérie accélère sa transformation minière pour tirer profit des richesses naturelles

L'Algérie accélère sa transformation minière pour tirer profit des richesses naturelles

En Algérie, l’industrie minière est en plein essor, avec un investissement massif du pays pour accélérer sa transformation et en tirer le meilleur parti. Pour atteindre cet objectif rapidement, le gouvernement algérien a annoncé son intention de valoriser ses richesses naturelles en assurant leur transformation sur place, en accord avec les capacités de production nationale.

Cette initiative s’inscrit dans une volonté de maximiser et de développer de manière logique, pérenne et rentable les ressources du pays. Le ministère de l’Énergie et des Mines a confirmé que la transformation des ressources locales devrait atteindre 50% pour les produits hydrocarbures et miniers d’ici 2028, avec une ambition à long terme d’atteindre 80% quelle que soit la ressource (zinc, fer, plomb, phosphate, etc.).

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, Sonatrach, l’entreprise nationale des hydrocarbures, a massivement investi dans les capacités de raffinage et de pétrochimie en Algérie. Plusieurs unités ont été créées pour augmenter les capacités de production à plus de 25 millions de tonnes par an.

Lire aussi :   Diamant de 195 carats découvert en Angola par la compagnie minière Lucapa Diamond : une trouvaille exceptionnelle renforce le secteur diamantifère du pays

De nouveaux projets miniers sont également en cours, notamment l’exploitation de nouveaux gisements tels que le gisement de fer de Gara Djebilet et la mine de zinc et de plomb à Béjaia. Ces projets permettront de produire 2 millions de tonnes par an et de multiplier la valeur du produit énergétique transformé par 10.

Leave a Comment