Sport

Officiel : Mouri Ogounbiyi revient aux Dragons !

Officiel : Mouri Ogounbiyi revient aux Dragons !

Les Dragons de l’Ouémé ont confirmé aujourd’hui le retour de la star béninoise, Mouritala Ola Ougounbiyi, après des semaines de spéculations. L’ancien joueur du Paris FC rejoint son ancienne équipe et portera le numéro 11 avec les couleurs orange et noir.

« Je reviens parce que c’est mon équipe et c’est aussi chez moi… » C’est en ces termes que Mouri Ogounbiyi a officialisé son retour au sein des Dragons de l’Ouémé. Le milieu offensif béninois, qui fêtera ses 37 ans le 10 octobre prochain, reste une recrue de poids pour le club des « Ouèmènou ».

Deuxième grand joueur béninois à évoluer en Vitalor/Ligue 1 après Razack Omotoyossi, récemment signé à l’USS/Kraké, Ogounbiyi espère redynamiser son équipe de cœur malgré des performances mitigées depuis le début de la saison.

La direction du club le plus titré du Bénin a décidé de faire appel à l’ancien de la maison pour apporter son expérience et permettre aux « Orange et Noir » de jouer les premiers rôles lors de la seconde phase du championnat. « Je suis quelqu’un qui gagne les coupes. Je suis venu pour gagner quelque chose pour les Dragons, inch Allah« , a déclaré Ogounbiyi aux médias présents lors de la signature de son contrat.

Lire aussi :   Suspension du SG de la Fédération Béninoise de Pétanque : les raisons dévoilées par la CASB

Fin dribbleur et joueur talentueux, Ogounbiyi compte sur ses astuces pour élever le niveau de jeu des Dragons. Il espère relever ce défi avec le soutien des supporters, qui continuent de le porter dans leur cœur. « Les supporters des Dragons de l’Ouémé ne m’ont jamais lâché. Je sais qu’ils sont toujours avec moi. On va travailler ensemble et on va arriver ensemble« , a-t-il précisé avant de répondre aux rumeurs concernant une éventuelle participation à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations avec les Écureuils.

« Non! Ce n’est pas à cause de la CAN que je suis revenu jouer. L’équipe nationale n’est pas la même chose que le club. Moi, je suis venu pour les Dragons et non pas pour l’équipe nationale. Ensuite, c’est le coach qui décide d’inviter les joueurs. S’il m’invite, je suis là pour mon pays. C’est mon pays, je ne peux pas dire non« , a fait remarquer Ogounbiyi. Il a également souligné ses bonnes relations avec le président des Dragons, avec qui il a déjà travaillé et entretient un respect mutuel.

Une carrière bien remplie

Mouri Ogounbiyi n’a pas seulement fait valoir ses compétences au Bénin. Il a atteint le haut niveau à travers plusieurs succès. Recruté en 2003 par Enyimba d’Aba (Nigéria), il a remporté la Ligue des Champions de la CAF en 2004 et la Supercoupe d’Afrique la même saison. En 2005, il a rejoint l’Étoile du Sahel, remportant le championnat national en 2006, la Coupe CAF, puis la Ligue des Champions en 2007 et la Supercoupe d’Afrique la même année. Demi-finaliste de la Coupe du monde des clubs en 2007, Ogounbiyi a signé à l’En Avant Guingamp en 2008, remportant la Coupe de France en 2009 et le Championnat de France de National en 2012 avec Nîmes.

Lire aussi :   Les Jeux BRICS à Kazan : l'équipe russe de boxe remporte 8 médailles d'or

Sélectionné à plusieurs reprises avec les Écureuils, Ogounbiyi a disputé trois Coupes d’Afrique des Nations (2004, 2008, 2010) et a accumulé plus d’une centaine de sélections. De retour au Bénin, il espère apporter une plus-value au football national, soutenu par Mathurin de Chacus, président de la Fédération Béninoise de Football, et le Chef de l’État, Patrice Talon.

Biographie express de Mouri Ogounbiyi

Mouri Ogounbiyi, né le 10 octobre 1982 à Porto-Novo, Bénin, est un ancien footballeur professionnel béninois qui évoluait au poste de milieu de terrain offensif.

Carrière en club et passage en France

Ogounbiyi a commencé sa carrière professionnelle au sein du club béninois Dragons de l’Ouémé, où il s’est rapidement distingué par ses compétences techniques et sa vision du jeu. En 2002, il a fait le saut vers le football européen en rejoignant le club français de l’En Avant de Guingamp.

Au sein de Guingamp, Ogounbiyi a contribué aux succès du club en Ligue 2 et a participé à la montée en Ligue 1. Après plusieurs saisons, il a signé avec d’autres clubs français, dont FC Metz et Stade Brestois, où il a continué à montrer son talent sur le terrain.

Lire aussi :   Le Bénin récompensé pour l'organisation des Mondiaux de pétanque à Marseille, France

Fin de carrière et retraite

Après plusieurs années en France, Ogounbiyi a également eu des passages dans des clubs de divisions inférieures avant de prendre sa retraite du football professionnel.

Carrière Internationale

Sur la scène internationale, Mouri Ogounbiyi a été un élément clé de l’équipe nationale béninoise. Il a représenté le Bénin lors de plusieurs Coupes d’Afrique des Nations (CAN), notamment en 2004, 2008 et 2010, et a été un leader sur le terrain grâce à son expérience et sa créativité.

Depuis sa retraite, Ogounbiyi est resté actif dans le monde du football, impliqué dans des projets de développement et de promotion du sport au Bénin.

Leave a Comment