ActualitéEconomie

Les batteries Tesla inquiètent : autonomie en berne selon une étude

Les batteries Tesla inquiètent : autonomie en berne selon une étude

Tesla critiquée pour la qualité médiocre de ses batteries. Une start-up spécialisée dans l’analyse des véhicules électriques, Recurrent, a confirmé que l’autonomie des voitures Tesla est inférieure à ce qui est annoncé par le constructeur américain.

Pour parvenir à cette conclusion, Recurrent a étudié 13 000 véhicules de Tesla. Les résultats sont surprenants : en seulement trois ans, les batteries des voitures analysées se dégradent rapidement pour atteindre seulement 64% de l’autonomie initialement prévue et validée par la Commission américaine pour la protection de l’environnement.

De plus, les nouveaux véhicules ne présenteraient que 70% de l’autonomie prévue à la sortie d’usine. Les modèles 3 et Y seraient particulièrement touchés. Par exemple, un modèle 3 de 2023 neuf en sortie d’usine ne pourrait parcourir que 370 kilomètres à pleine charge, contre les 506 kilomètres initialement prévus.

Il est cependant important de noter que les conditions des tests ne sont pas optimales. En laboratoire, la situation est différente de la conduite réelle sur route. Cela remet en question les affirmations de Tesla selon lesquelles les batteries restent efficaces à 70% de leur capacité pendant au moins 8 ans.

Lire aussi :   Une policière en France mise en examen pour homicide volontaire

Les batteries lithium-ion utilisées par Tesla et d’autres constructeurs automobiles se dégradent selon une courbe en S. Il est donc nécessaire qu’elles se stabilisent après leur mise en service. La dégradation peut être significative au début, avant de se stabiliser sur une certaine période.

Leave a Comment