ActualitéEconomie

Un major américain signe un accord avec Sonatrach pour exploiter les hydrocarbures en Algérie

Un major américain signe un accord avec Sonatrach pour exploiter les hydrocarbures en Algérie

Sonatrach, la compagnie nationale algérienne des hydrocarbures, a récemment franchi une étape décisive en signant un protocole d’accord avec le géant pétrolier américain Exxon Mobil. Cette entente, fruit de deux années de négociations intenses, vise à explorer et exploiter les opportunités d’investissement dans les bassins d’Ahnet et de Gourara, localisés dans le sud de l’Algérie.

Ce partenariat stratégique, qualifié d’historique par les dirigeants des deux entreprises, marque l’entrée d’Exxon Mobil sur le marché algérien des hydrocarbures. Les deux parties se sont engagées à mettre en avant l’excellence opérationnelle, l’innovation technologique, ainsi que le respect de l’environnement et les meilleures pratiques de durabilité. Rachid Hachichi, PDG de Sonatrach, a souligné le rôle de pionnier d’Exxon Mobil dans le secteur énergétique et son expertise précieuse pour le développement des ressources locales.

L’accord concerne principalement les bassins d’Ahnet et de Gourara, riches en gaz conventionnel et non conventionnel. Ce dernier aspect revêt une importance cruciale pour l’Algérie, qui cherche à diversifier ses sources de production énergétique face à l’épuisement des réserves conventionnelles. Le potentiel en hydrocarbures de schiste de ces régions représente une opportunité majeure pour le pays afin de renforcer sa position sur la scène énergétique mondiale.

Lire aussi :   Des jeux éducatifs révolutionnaires pour stimuler l'intellect de votre enfant

John Ardill, vice-président exploration & nouvelles opportunités d’Exxon Mobil, s’est dit satisfait de cet accord, le qualifiant de première étape essentielle dans le développement des ressources algériennes. L’intérêt d’Exxon Mobil pour le gaz non conventionnel en Algérie avait été réaffirmé en novembre 2023 lors des travaux de Napec à Oran, où Jonathan Wilson, vice-président Global Ventures, avait mis en avant les atouts du groupe dans l’exploitation des gisements non conventionnels.

Ce partenariat intervient à un moment où l’Algérie redouble d’efforts pour augmenter sa production énergétique et améliorer le climat des affaires afin d’attirer davantage d’investissements étrangers. La coopération avec Exxon Mobil offre non seulement une opportunité au géant américain de renforcer sa présence en Afrique du Nord, mais aussi de se rapprocher de ses marchés européens stratégiques.

L’expertise et la technologie d’Exxon Mobil dans l’exploitation des ressources non conventionnelles, notamment le gaz de schiste, sont perçues comme des atouts précieux pour l’Algérie. Les opérations exemplaires d’Exxon Mobil dans le bassin permien aux États-Unis, une région produisant plus de 600 000 barils d’équivalent pétrole par jour, illustrent le potentiel de ce partenariat pour le développement durable des ressources algériennes.

Lire aussi :   Un groupe américain s'associe à Sonatrach pour explorer des ressources en hydrocarbures au Maghreb

Leave a Comment