Actualité

Rencontre des prêtres vodun à Tovikin au Bénin suite au meurtre d’un enfant

Rencontre des prêtres vodun à Tovikin au Bénin suite au meurtre d'un enfant

La tragique affaire du meurtre d’un enfant à Tovikin continue de défrayer la chronique au Bénin. Suite à cet événement choquant, le maire Rigobert Tozo a organisé une réunion avec tous les prêtres vodun de la localité. L’objectif de cette rencontre était de sensibiliser les Bokonon et Hounnon de la commune pour éviter de tels actes à l’avenir. Le maire a également annoncé des mesures de contrôle strict pour ce secteur, notamment des sanctions contre les hounnon travaillant de manière informelle et des inspections régulières des couvents.

Selon les informations diffusées par la radio Sêdohoun, l’auteur présumé du crime, un jeune homme s’étant autoproclamé hounnon, aurait assassiné un enfant de 11 ans. La police est intervenue pour empêcher que le féticheur ne soit lynché sur place par la population. Le père de la victime aurait porté un coup mortel au féticheur dans sa colère, entraînant sa mort. La communauté menace même de brûler le corps du féticheur après son enterrement, et d’autres restes humains ont été découverts chez lui.

Lire aussi :   L'UE avertit le Sénégal de Diomaye Faye sur la pêche : Bruxelles met en garde Dakar

Cette affaire suscite de vives réactions et soulève des questions sur la pratique des prêtres traditionnels dans la région. Les autorités locales prennent des mesures pour réguler ce secteur et éviter de nouveaux drames de ce type à l’avenir.

Sur le même sujet

Un féticheur mis en garde à vue au Bénin pour rituels funéraires choquants

Tunisie: 165 migrants béninois rapatriés à Cotonou après un drame

Le commissaire de Kompa en prison !

Anthony Christ, BeninTimes.info

Bénin : Le camp Talon lance une campagne séduction pour gagner popularité

Anthony Christ, BeninTimes.info

Incendie dévastateur dans une école de Cotonou, au Bénin : des dégâts importants causés par le feu

Benin: L’ancien patron de l’AGETIP de nouveau débouté par la Criet

Leave a Comment