ActualitéPolitique

Afrique : le ministre russe Lavrov en tournée dans 3 pays stratégiques

Afrique : le ministre russe Lavrov en tournée dans 3 pays stratégiques

La Russie intensifie ses relations avec les pays africains suite à la diminution de l’influence française au Sahel. Ce changement s’inscrit dans une stratégie globale de Moscou visant à renforcer sa présence sur le continent et à exploiter de nouvelles opportunités économiques et stratégiques. La dégradation de la position française a ouvert la voie à d’autres acteurs internationaux, la Russie saisissant cette opportunité pour étendre son influence et établir des partenariats solides, notamment dans des domaines clés tels que la sécurité, l’exploitation minière et l’énergie.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a entamé une tournée africaine significative en visitant la Guinée, marquant ainsi sa première visite dans ce pays depuis une décennie. Cette étape souligne l’importance croissante que Moscou accorde à cette nation ouest-africaine, réputée pour ses ressources naturelles et sa position stratégique. À son arrivée à l’aéroport de Conakry, aucun préavis n’avait été donné concernant cette visite, révélée uniquement par une publication sur le canal Telegram du ministère russe, accompagnée d’une photo de Lavrov.

Lire aussi :   Stephen Schwarzman soutient Donald Trump pour l'élection présidentielle américaine

Le programme de Lavrov en Guinée comprend des rencontres avec des dirigeants politiques locaux, potentiellement axées sur des accords bilatéraux dans les secteurs des minéraux et de l’énergie, cruciaux pour l’économie guinéenne et les intérêts stratégiques russes en Afrique.

Après la Guinée, le ministre russe se rendra au Tchad, où il est attendu mercredi. Cette visite, avec une importante délégation, vise à renforcer les liens avec un autre acteur clé de la région. Le Tchad, jouant un rôle central dans les enjeux de sécurité régionaux, représente un partenaire potentiellement précieux pour la Russie, notamment dans le contexte des défis sécuritaires persistants au Sahel.

La visite de Lavrov pourrait également inclure le Burkina Faso, bien que les détails de cette étape restent à préciser. Comme en Guinée et au Tchad, les discussions pourraient porter sur la coopération militaire et sécuritaire, le développement des infrastructures et l’exploitation des ressources naturelles.

Cette tournée africaine de Sergueï Lavrov illustre l’ambition russe de jouer un rôle de premier plan sur le continent. En renforçant ses liens bilatéraux, la Russie cherche à se positionner comme un partenaire alternatif et fiable face aux puissances occidentales traditionnelles, dans un contexte où leur influence est remise en question.

Lire aussi :   Les BRICS prennent position pour la Palestine: cessez-le-feu et adhésion à l'ONU en vue

Leave a Comment