Politique

Attaque brutale en Slovaquie : Premier ministre grièvement blessé, Poutine et Biden condamnent

Attaque brutale en Slovaquie : Premier ministre grièvement blessé, Poutine et Biden condamnent

Une violente attaque contre le Premier ministre slovaque Robert Fico à Handlova a plongé l’Europe dans l’effroi. Grièvement blessé par balle lors d’un salut à la foule, l’événement a suscité une vague d’indignation mondiale. Les réactions ne se sont pas fait attendre, avec des condamnations fermes de la part de leaders tels que Vladimir Poutine et Joe Biden.

Après avoir été pris pour cible lors d’une réunion gouvernementale, Fico a été transporté en urgence par hélicoptère vers un hôpital à Banska Bystrica, où son état demeure critique. Les autorités slovaques ont qualifié l’incident de tentative d’assassinat, et un suspect, Juraj Cintula, a été arrêté peu de temps après l’attaque.

La communauté internationale s’est mobilisée rapidement. Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, et Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, ont unanimement condamné cet acte de violence, soulignant son incompatibilité avec les valeurs démocratiques. Les pensées et les prières affluent en direction de Fico et de sa famille dans ces moments sombres.

Lire aussi :   Armement : Le Maroc dévoilera son hélicoptère Apache AH-64E avant la fin de l'année

Les réactions se sont étendues au-delà de l’Europe, avec des expressions de soutien de la part de dirigeants comme Rishi Sunak et Volodymyr Zelensky. Alors que l’état de santé de Robert Fico demeure précaire, les chirurgies d’urgence qu’il a subies soulignent la gravité de ses blessures. L’Europe et le monde retiennent leur souffle en espérant une issue positive pour le Premier ministre slovaque.

Dans cette épreuve, la Slovaquie fait preuve d’une résilience remarquable, soutenue par un flux de messages et de prières en provenance de toute l’Europe. Unis dans la condamnation de la violence, les Slovaques et leurs alliés réaffirment leur engagement envers la paix et la démocratie.

Leave a Comment