ActualitéPolitique

Pipeline Bénin-Niger : La Chine lance le dialogue, Tiani boude Adambi

Pipeline Bénin-Niger : La Chine lance le dialogue, Tiani boude Adambi

Le ministre béninois de l’Energie et des Mines, Seïdou Adambi, a récemment effectué une mission à Niamey, au Niger, au cours de laquelle il n’a malheureusement pas pu rencontrer le président nigérien. De retour de sa visite, il a confié aux médias qu’il était porteur d’un message du président béninois Patrice Talon, mais que le président Tiani Abdourahamane n’a pas pu le recevoir.

Lors de sa rencontre avortée, Seïdou Adambi a abordé deux points principaux. Le premier concerne le passage transfrontalier terrestre du matériel, du personnel et des équipements nécessaires au bon fonctionnement du pipeline. Chaque délégation doit maintenant rendre compte à sa hiérarchie pour prendre une décision. Le ministre a également évoqué la coordination des activités d’enlèvement et de chargement des navires à la plateforme de Sèmè, un sujet initié par la partie chinoise.

Malgré l’absence de rencontre avec le président nigérien, Seïdou Adambi a assuré qu’il rendrait compte au chef de l’État béninois de toutes les discussions menées lors de sa mission. Cette visite, qui s’est déroulée sur deux jours à l’initiative de la Chine, a mis en lumière l’importance de la coopération entre le Bénin et le Niger dans le domaine énergétique et minier.

Lire aussi :   Un gendarme tué et cinq blessés dans deux opérations en France

Leave a Comment