ActualitéSanté

Maladie de la coqueluche en France: les autorités lancent un appel

Maladie de la coqueluche en France: les autorités lancent un appel

La crise sanitaire et économique due à la pandémie de covid-19 a laissé des séquelles en France. Les autorités surveillent de près toute possibilité d’émergence et d’évolution de maladies. Récemment, un cas de fièvre de Lassa a été découvert en région parisienne, entraînant une réaction rapide des autorités pour prendre en charge les patients et les cas contacts.

Actuellement, c’est la coqueluche qui fait des ravages en France. L’Agence régionale de Santé en Nouvelle-Aquitaine a confirmé 22 cas de coqueluche signalés dans la région, principalement dans les départements des Landes et des Pyrénées-Atlantiques, incitant les autorités à recommander la vaccination systématique des nouveau-nés.

Les nouveau-nés sont particulièrement vulnérables car la coqueluche est une infection respiratoire très contagieuse qui peut durer des semaines, tant chez l’enfant que chez l’adulte. Les symptômes commencent par un rhume banal pour évoluer en quintes de toux violentes, accompagnées de sifflements lors de l’inspiration et parfois de vomissements.

Heureusement, il s’agit d’une maladie bien connue et bien traitée, bien que le processus de guérison soit long. Des antibiotiques sont prescrits, mais la guérison complète peut prendre deux à trois mois. La coqueluche réapparaît généralement par cycles de trois ou cinq ans, ce qui n’est pas surprenant pour les médecins qui doivent prendre en compte cette maladie dans leur diagnostic.

Lire aussi :   Afrique : le ministre russe Lavrov en tournée dans 3 pays stratégiques

Les vaccins sont essentiels pour stopper la propagation de la maladie, surtout chez les nourrissons. Le mois dernier, un bébé de trois semaines est décédé de la coqueluche. Ces tragédies peuvent être évitées grâce à la vaccination, qui prévient la transmission au sein de la famille. La coqueluche mortelle peut être transmise par les parents ou les frères et sœurs, entraînant des conséquences dévastatrices pour la famille. Les nourrissons et les femmes enceintes peuvent être vaccinés pour transmettre des anticorps au bébé et assurer sa protection.

Il est crucial de rester vigilant face à la recrudescence de la coqueluche et de promouvoir la vaccination pour protéger les plus vulnérables.

Leave a Comment