ActualitéSanté

Cancer : il y a 4000 ans, les Égyptiens tentaient un traitement chirurgical – Égypte

Cancer : il y a 4000 ans, les Égyptiens tentaient un traitement chirurgical - Égypte

L’Égypte antique continue de fasciner par son avancée dans divers domaines tels que l’architecture, les mathématiques, l’astronomie et la médecine. Les Égyptiens étaient en effet des experts dans le domaine médical, témoignant d’une volonté profonde de comprendre et de guérir les maladies du corps. Des chercheurs de l’Université de Tübingen et de Cambridge ont récemment publié une étude dans la revue « Frontiers in Medicine », basée sur l’analyse de crânes anciens découverts dans une nécropole égyptienne. Ces artefacts révèlent des tentatives de traitement chirurgical du cancer il y a environ 4000 ans, avec des marques de découpe précises autour de lésions cancéreuses sur un crâne masculin datant de 2687 à 2345 avant notre ère.

Une seconde découverte, un crâne féminin datant de 663 à 343 avant notre ère, montre des aspects intéressants de la médecine égyptienne, notamment une lésion cancéreuse et des fractures guéries, témoignant des soins médicaux avancés de l’époque. Malgré la connaissance médicale avancée documentée dans des textes comme le papyrus Ebers, qui répertorie plus de 700 remèdes, le cancer restait une maladie difficile à traiter. Les pratiques médicales de l’époque, bien que rudimentaires, montrent une volonté de progresser dans le domaine médical.

Lire aussi :   Un bébé né avec le syndrome de la sirène en Inde : une tragédie rare

Ces découvertes mettent en lumière non seulement les compétences médicales de l’Égypte ancienne, mais aussi leur structure sociale. Le cas du crâne féminin souligne une prise en charge médicale prolongée, impliquant probablement un effort collectif pour le bien-être de la communauté. Cela souligne l’importance accordée à la santé et à la survie des membres de la société, révélant ainsi la dimension humaine et solidaire de cette civilisation ancienne.

Leave a Comment