ActualitéPolitique

BRICS: Tensions entre Inde et Chine, escalade militaire près de la frontière indo-chinoise

BRICS: Tensions entre Inde et Chine, escalade militaire près de la frontière indo-chinoise

Les BRICS, un acronyme regroupant à l’origine le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, sont souvent perçus comme une force émergente cherchant à remodeler l’ordre mondial prédominé par l’Occident. À travers des actions économiques et politiques conjointes, ces pays tentent de proposer une alternative au système financier international et d’exercer une influence favorable sur les affaires mondiales. Malgré cette apparente unité, des divergences significatives persistent entre certains membres, notamment entre l’Inde et la Chine, dont les relations se sont nettement dégradées ces dernières années.

Récemment, la Chine a accentué la pression sur l’Inde en déployant six avions de combat furtifs J-20 à l’aéroport de Shigatse, proche de la frontière indo-chinoise. Ce déploiement est d’autant plus marquant que le Chengdu J-20, surnommé Mighty Dragon, n’est généralement pas stationné de manière permanente sur cette base, signalant ainsi une escalade significative.

Cet avion, introduit en 2017, positionne la Chine parmi les rares pays capables de déployer des chasseurs furtifs de cinquième génération. Équipés de capteurs avancés et de missiles air-air de longue portée PL-15, ces appareils sont conçus pour assurer une supériorité aérienne indéniable. La présence renforcée de ces avions à Shigatse est perçue comme une menace directe pour l’Inde, notamment pour les régions de Sikkim et d’Arunachal Pradesh.

Lire aussi :   Patrick Mboma réagit à l'altercation entre Samuel Eto'o et Marc Brys, le sélectionneur des Lions Indomptables.

En réponse, l’Inde a rapidement réagi en redéployant 10 000 troupes supplémentaires à sa frontière nord, ajustant ainsi sa posture défensive face à cette menace croissante. Ce redéploiement intervient alors que les deux nations renforcent leur présence militaire le long de la Ligne de Contrôle Réel, une frontière contestée de 2 100 milles, illustrant l’impasse persistante depuis le conflit meurtrier de juin 2020.

Du point de vue de l’infrastructure, la Chine a également entrepris de moderniser la base aérienne de Shigatse, en allongeant la piste d’atterrissage à 5 000 mètres pour permettre des opérations aériennes plus exigeantes, malgré les défis posés par le terrain montagneux et les conditions météorologiques difficiles de la région.

Ces développements reflètent la complexité croissante des relations entre l’Inde et la Chine, deux puissances nucléaires et membres des BRICS qui se perçoivent désormais comme des rivaux stratégiques dans une région où les enjeux géopolitiques sont élevés. Malgré leur appartenance à un bloc commun visant à défier l’hégémonie occidentale, leurs intérêts nationaux divergents les opposent de manière significative sur la scène internationale.

Lire aussi :   Benin : Nouvelles interpellations dans des ghettos par la Police Républicaine

Leave a Comment