ActualitéPolitique

Armement : le Burkina Faso investit 1 milliard en 2023 pour lutter contre le terrorisme

Armement : le Burkina Faso investit 1 milliard en 2023 pour lutter contre le terrorisme

En 2023, le Burkina Faso a investi environ 1 milliard de dollars, soit plus de 600 milliards FCFA, dans l’acquisition de matériel militaire, ce qui équivaut à 30 % de son budget. L’annonce a été faite par le ministre de l’Économie et des Finances, Aboubakar Nacanabo, lors d’une interview médiatique.

Depuis huit ans, le pays d’Afrique de l’Ouest est confronté au fléau du terrorisme, entraînant de nombreux défis pour le pays. Selon le ministre Nacanabo, cet investissement important vise à renforcer les capacités opérationnelles des forces armées nationales pour mieux lutter contre les groupes terroristes.

Les fonds ont été utilisés pour acquérir des équipements modernes et sophistiqués, tels que des véhicules blindés, des systèmes de communication avancés et divers types d’armements. Cette initiative vise à améliorer la mobilité, la réactivité et l’efficacité des forces armées burkinabè dans leurs opérations contre les groupes terroristes.

Le ministre a également souligné que cet investissement s’inscrit dans une stratégie plus large de renforcement de la défense nationale, incluant la formation et le développement des compétences des militaires, ainsi que la coopération avec les partenaires internationaux.

Lire aussi :   Stephen Schwarzman soutient Donald Trump pour l'élection présidentielle américaine

Malgré le coût financier élevé, le gouvernement burkinabè estime que cet investissement est important pour garantir la sécurité des citoyens et favoriser un environnement propice à la croissance économique et au développement. Sans sécurité, le développement est compromis. Les autorités burkinabè visent à assurer la paix et la stabilité pour permettre au pays de mettre en œuvre des projets de développement offrant des perspectives positives à la population.

Leave a Comment