MMA

MMA : Dana White réagit aux critiques sur les salaires à l’UFC

MMA : Dana White réagit aux critiques sur les salaires à l’UFC

Dana White, président de l’UFC, a récemment pris la parole pour répondre aux critiques concernant les salaires des combattants au sein de l’organisation. L’UFC est souvent pointée du doigt pour les montants jugés insuffisants des rémunérations versées aux combattants. Moins de 20% du chiffre d’affaires de la société appartenant à Endeavor serait consacré aux combattants de l’octogone, et même les champions de l’organisation peuvent stagner à des rémunérations d’un million de dollars par combat. Certains combattants en arrivent même à conserver un emploi à côté pour subvenir à leurs besoins.

Cette situation a suscité des réactions, avec des personnalités du monde des sports de combat déplorant cette réalité. Malgré les critiques, Dana White a affirmé sa position ferme concernant la répartition des ressources financières au sein de l’entreprise. Sur Instagram, il a répondu aux accusations en affirmant que l’UFC n’est pas un monopole et que quiconque est libre de créer sa propre organisation pour payer les combattants comme bon lui semble.

Lire aussi :   Francis Ngannou défié par le triple champion du ONE FC en MMA : Anatoly Malykhin, l'invaincu russe

D’autres ligues, comme le PFL, proposent des primes plus attractives, telles que des récompenses d’un million de dollars pour les vainqueurs de leurs tournois. Certains anciens combattants de l’UFC se tournent également vers la boxe anglaise, où les systèmes de rémunération diffèrent. La question des salaires des combattants reste donc un sujet de débat au sein de l’industrie des arts martiaux mixtes.

Leave a Comment