Home Life style Ces médicaments qui modifient notre comportement

Ces médicaments qui modifient notre comportement

Ces médicaments qui modifient notre comportement | Benin Times
Ces médicaments qui modifient notre comportement

Certains médicaments peuvent complètement changer le comportement des patients. Ils peuvent créer entre autres, des dépendances au jeu, des crises de colère, des actes de fraudes complexes.

Le “Patient 5” avait environ 60 ans, lorsqu’il s’est rendu chez un médecin pour un traitement du diabète, mais cela a visiblement changé sa vie. En effet, il s’est donné volontaire pour voir si la “statine” – une sorte de médicament pour réduire le cholestérol – pouvait l’aider à s’en remettre. Tout se passait bien mais, ce n’est pas pour longtemps. Sa femme a dû remarquer un brusque changement de celui-ci.

Au préalable raisonnable, il est devenu explosif, développe une crise de colère qui s’accentue lorsqu’il est au volant et en vient même à menacer sa famille. Pour éviter le pire au volant, le patient 5 a cessé de conduire. Désormais, c’est sa femme qui tient le volant mais même passager, il développe également des crises de colère au point d’amener sa femme à abandonner le voyage. Ensuite, elle lui faussait compagnie quand il regarde la télévision afin qu’il se calme. De plus, il se préoccupait beaucoup de sa sécurité.

Lire aussi  Importance du sel dans notre alimentation

Mais, petit à petit, le patient 5 a réalisé une chose. Il s’est dit: “Wow, on dirait vraiment que ces problèmes ont commencé quand je me suis inscrit à cette étude“, déclare Beatrice Golomb, directrice d’un groupe de recherche à l’Université de Californie, à San Diego. Alerté, le couple s’est rendu à l’endroit de l’étude. “Ils étaient très hostiles. Ils ont dit que les deux ne pouvaient pas être liés, qu’il devait continuer à prendre le médicament et qu’il devait rester dans l’étude“, affirme Golomb.

Le patient se plaignait tellement qu’il a fait fi des conseils des médecins. “Il a quitté le bureau et a immédiatement arrêté de prendre le médicament“, dit-elle. Quatorze jours après, il a retrouvé sa personnalité. Certains patients n’ont pas eu cette chance.

Certains ont vu leurs mariages brisés, leurs carrières détruites et même commis une tentative de meurtre. Du paracétamol (connu sous le nom d’acétaminophène aux États-Unis) aux antihistaminiques, en passant par les statines, les médicaments contre l’asthme et les antidépresseurs, il est de plus en plus certain, qu’ils rendent les patients écervelés, fâchés ou agités, moins compatissant envers les étrangers et même névrosés. Et, des patients en sont arrivés à attraire en justice des sociétés pharmaceutiques comme GlaxoSmithKline en raison du changement criard de leurs comportements. Cependant, la plupart du temps, ces changements sont souvent très subtils.

Lire aussi  "C`était lui ou moi", une victime de violences conjugales témoigne

Il faut dire que ces médicaments notamment les statines produisent les mêmes effets chez les animaux – mouches à fruits, poissons… qu’ils ont eu chez le patient 5 mais, réduisent sensiblement le taux de cholestérol. Pour la plupart des cas, les chercheurs ne savent pas pourquoi un pareil changement de comportement chez les patients. Pour les malades qui font usage de tels médicaments pour être soulagés des maux dont ils souffrent une attention sérieuse sur leurs effets indésirables pourraient limiter davantage de dégâts.

Commentaires Facebook