Accueil Sports

Les béninois réclament un stade d’au moins 60 mille places

Les béninois réclament un stade d’au moins 60 mille places | Benin Times

suporterLe Bénin depuis quelques années affiche clairement son statut de pays dont les passionnés du sport sont de plus en plus nombreux. Parmi les disciplines qui animent la vie sportive dans le pays, le sport roi (football) domine les débats et déchaîné les passions à l’occasion de grandes compétitions. C’est dans ce contexte quà chaque réception des écureuils du Bénin à Cotonou, le stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou devient trop exigu pour contenir la foule de supporters. Le constat a été patent surtout lors des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations qui viennent de s’achever et qui envoient le Bénin à la phase finale. La dernière journée de ses qualificatifs a plus encore confirmé que l’antre de 35 mille places, est désormais trop insuffisant pour recevoir le minimum de supporter des écureuils. Tant à l’occasion de cette confrontation (derby) qui a opposé le Bénin au Togo, le monde sur l’esplanade extérieur et intérieur du stade paraît supérieur à celui dans les gradins. Cela témoigne de l’amour du public sportif à sa sélection nationale. De ce fait, le gouvernement béninois est appelé à ne pas priver les supporters à exprimer cet amour. Il est aujourd’hui impérieux de construire un nouveau stade aux normes internationales. Cette infrastructure qui doit répondre aux exigences du futur avec une capacité d’au moins 60 milles places assises.  Cotonou la métropole étant déjà saturée, les communes d’Abomey-Calavi ou de Sèmè Kpodji sont les plus appropriées à recevoir ce joyaux qui sans doute permettra une meilleure organisation des rencontres de football. Vu l’ambition du gouvernement béninois pour le sport et pour le football, la réalisation d’un tel projet doit être une priorité.

jQuery(document).ready(function($) {
$.post(‘http://quotidien-lematinal.info/wp-admin/admin-ajax.php’, {action: ‘parution_view_count’, id: ‘54142’});
});

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Le matinal ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook