Accueil Sports

Un an de Homeky à la tête du Ministère des sports : Ulrich Amoussouvi, Yaya Moustapha, et Rafiatou Sitou apprécient

Un an de Homeky à la tête du Ministère des sports : Ulrich Amoussouvi, Yaya Moustapha, et Rafiatou Sitou             apprécient | Benin Times

Les réactions fusent de partout sur les 12 mois du jeune ministre des Sports, Oswald Homeky à la tête de ce département qui a du mal à se faire une place sous le soleil. Pour les intervenants, beaucoup de choses restent à faire pour que le sport béninois retrouve tous ses sens.

Ulrich Nico Amoussouvi, promoteur du tournoi Maracana à 7 de Lobozounkpa

«Le jeune ministre est sur la bonne voie. Les efforts consentis en un an montrent toute sa détermination et sa volonté politique. L’exécution de son programme à au moins 80% donnera un nouveau souffle au sport béninois. Là où le patron des sports est attendu, c’est le dossier du football avec surtout le début des différents championnats. Mais aujourd’hui, le peuple reste sur sa fin. Pour la suite, il va falloir trouver une thérapie de choc pour faire rouler le ballon. Ce sera capital pour marquer les esprits par rapport à son passage au Ministère des sports. Oswald Homeky peut encore mieux faire. Il faut qu’il encourage les promoteurs des tournois de football pendant les vacances dans nos quartiers et villes».

Lire aussi  Sidney Govou champion de Division d’Honneur... dix-huit ans après

Rafiatou Sitou, arbitre international de football et présidente de l’Association pour la promotion des valeurs sportives (Apvs)

«Je ne peux être objective en voulant opiner sur le bilan du ministre des Sports à la tête de ce département au bout d’un an de gestion. Le seul domaine auquel je me suis vraiment intéressé est le football. Force est de constater que la résolution de la crise qu’il a souhaitée de tout cœur n’est pas une réalité. La preuve est que le comité transitoire reste toujours sans activités depuis des mois. Pour ce qui concerne les autres domaines, quand bien même je ne suis pas très regardante, je dirai qu’il y a trop de promesses sans beaucoup d’actions concrètes. Je souhaite qu’à l’avenir, le ministre et ses collaborateurs s’attellent à la réalisation du Programme d’action du gouvernement (Pag) dont s’est doté ce département priorité par priorité. Ainsi, nous serons à même de faire des bilans à chaque étape de la réalisation dudit Pag».

Yaya Moustapha, Directeur exécutif de spécial olympics

Lire aussi  Baciro Candé : «Il n'y aura pas de plan anti-Sessegnon»

«Les 12 mois à la tête du Ministère des sports de Homeky ont été positifs sur le plan des ambitions mais ce que nous les responsables des autres structures fédérales déplorons, c’est que la majorité des 12 mois a été consacrée au football pour la résolution de problèmes et des caprices de personnes qui ne pensent pas à la discipline mais plutôt à leurs egos personnels. Tout ceci a retardé son projet de développement du sport et l’a détourné des attentes des sportifs. Je voudrais lui demander de consacrer dès maintenant au moins 75% de sa force aux autres fédérations et il verra l’exploit dont elles sont capables pour hisser haut le drapeau béninois. Le sport béninois a besoin d’un ministre fort et Homeky en est un. Il a une ambition pour le sport national. Donc, qu’il continue ainsi car nous croyons en lui. Du courage monsieur le ministre. Special Olympics Bénin sera toujours à vos côtés dès que le besoin se fera sentir».

Propos recueillis par : A.F.S.

Source : aCotonou

aCotonou

Commentaires Facebook