Accueil Sport Inter

Ne pas regarder en arrière

Ne pas regarder en arrière | Benin Times
Ne pas regarder en arrière

Titularisé qu’à deux reprises par Zinédine Zidane depuis le début de saison, Jovic peine à justifier l’investissement placé sur lui. Le Serbe n’a pas marqué depuis le 10 juin et préfère ne pas se comparer aux attaquants qui ont porté le maillot blanc.

Le prochain match en Liga après la trêve internationale sera décisif. Pour le Real Madrid, il sera question de conserver sa place de leader de LaLiga après des débuts en dents de scie.

Jovic n’a pas non plus démarré l’exercice actuel du bon pied. Il est l’une des grosses recrues estivales du Real Madrid. En quête de renfort offensif, le club madrilène n’a pas lésiné sur les moyens pour s’attacher les services de Luka Jovic.

Lire aussi  Les Unes des journaux sportifs en Espagne du 25 août 2019

Un transfert qui a couté 60 millions d’euros aux Madrilènes. Mais force est de constater que l’attaquant serbe ne parvient pas à justifier l’énorme montant déboursé pour sa venue.

Il doit se contenter de bout de matchs sous les ordres de Zinedine Zidane. Un faible temps de jeu qui pourrait le pousser à aller voir ailleurs.

Avec le club madrilène, Luka Jovic n’a pu disputer que 99 petites minutes. Le Serbe a disputé les trois rencontres de Liga, mais n’a été titulaire qu’une seule fois.

Une forte concurrence dans le secteur offensif bouche considérablement son horizon à Madrid. La solution pour lui pourrait résider dans un prêt cet hiver.

Lire aussi  Les meilleurs et les pires démarrages de l'histoire de la Liga

Et ce ne sont pas les prétendants qui manquent. Et dans cette éventualité Naples et l’Inter seraient très intéressés par son profil.

Source: B Soccer

Commentaires Facebook