Accueil Sport Inter

« Le Real n’est pas mort », Koke se lâche

"Le Real n'est pas mort", Koke se lâche

Avant le choc face au Real Madrid, le capitaine de l’Atletico, Koke, s’est prononcé sur la forme de son adversaire. Pour lui, il ne faut jamais enterrer la casa Blanca, même si la crise plane sur le club.

« Le Real n’est jamais vulnérable. Aujourd’hui tout le monde pense qu’ils sont morts mais ce sont des bêtises. Vous n’avez qu’à voir, ils sont leader, et ce n’est pas une coïncidence. Ils sont plus forts aujourd’hui. Ils ont moins d’individualités mais sont un meilleur groupe. Hazard est un joueur sensationnel. J’aime beaucoup Kroos… Espérons qu’ils ne seront pas dans un grand jour », a affirmé Koke dans une interview à ‘AS’.

Koke a également rappelé le 7-3 en pré-saison aux États-Unis. « Certains voient ce match comme une rencontre amicale, mais tout le modne sait que nous préparons chaque match comme une finale. Pour l’Atlético, les matches amicaux n’existent pas, même en été. Nous entrons sur le terrain pour tout gagner. Ce jour-là, nous avons commencé très fort et tout nous réussissait. J’espère que ce sera le cas samedi. Ce match restera dans la mémoire de nos supporters. Il ont pu voir que nous entrons sur le terrain pour tout donner à chaque fois. Je n’avais jamais vu le Real prendre sept buts et cela ne m’était jamais arrivé non plus. Nous l’avons fait… ».

Lire aussi  Mourinho ne rêve que du Real Madrid : il a refusé cinq offres

Le capitaine de l’Atlético de Madrid attend également la première victoire dans un derby au Wanda Metropolitano. « Nous avons envie que cette première victoire arrive. C’est le moment de les gagner ici. Ce n’est pas une vengeance, cela n’a rien à voir avec ça. Le stade fête ses deux ans et les supporters veulent vibrer lors du derby et prendre les trois points. Le style ? Nous pouvons en changer pour un match particulier, mais nous allons continuer de la même façon, quoiqu’ils en disent. Ce que les gens aiment, ce sont les résultats. Plus tu es haut au classement, mieux c’est. Il y a des jours où tu joues bien et tu ne gagnes pas et d’autres où tu joues moins bien mais tu gagnes et personnes ne te critiquent. Finalement, tu regardes où tu es à la fin de la saison ».

Lire aussi  Disparition de DJ Arafat : Une tête de mort…pour la vie.

Koke a aussi évoqué les départs conjugués de Rodrigo et d’Antoine Griezmann. « Le club est allé le chercher à Villarreal. Ils ont fait un gros effort pour le faire venir et après pour le retenir, mais ses idées et sa philosophie, comme il l’a dit lui-même, collaient mieux au style de City et il faut le respecter. Je remercie Griezmann pour tout ce qu’il a fait ici. Grâce à la Real et à l’Atlético, il est le joueur qu’il est aujourd’hui. Nous le remercions pour ces cinq années pour ses buts et le bonheur qu’il a donné… Il faut respecter les décisions de chaque joueur. Mais je l’ai déjà dit, jouer ici n’est pas une obligation, c’est un privilège« .

Commentaires Facebook