Accueil Sport Inter

La santé du football est à sa « limite »

La santé du football est à sa
La santé du football est à sa "limite"

La santé du football est à sa "limite"

La santé du football est à sa « limite »

La FIFPro, syndicat international des footballeurs professionnels a publié rapport avec des chiffres qui dénoncent une surcharge de matchs et donc une menace pour la santé des joueurs et le football.

Les footballeurs ont dit stop. Plus de 500 joueurs professionnels ont été interrogés et leur réponse a été plus que claire. 64% d’entre eux estiment qu’il n’y a pas assez de repos entre les matchs. 

60% ont répondu que les vols et les déplacements réduisent leur capacités de récupération, et 85% des joueurs interrogées disposeraient d’une période de seulement deux semaines entre chaque saisons pour se remettre des efforts accumulés. 

Par exemple, Heung-Min Son a disputé 78 rencontres officielles la saison dernière alors que les joueurs affirment que le nombre raisonnable de matchs se situe entre 50 et 60. Hazard (73 matchs), Alisson (72), et Mané (70) ont également franchi la barre des 70 matchs. 

Lire aussi  L'actu des transferts foot et rumeurs du mercato du 24 août 2019

FIFPro a également dénoncé dans son rapport les incohérences du calendrier et les contrastes qu’il peut y avoir entre deux joueurs de grands championnats. Rakitic qui a disputé 68 rencontres officielles, ne s’est reposé que pendant 21 jours après la Coupe du Monde et une semaine à Noël. 

De son côté, Marcus Thuram, joueur du Borussia Moenchengladbach a disputé seulement 42 matchs et a eu 44 jours de repos en été et 9 en hiver. 

Lire aussi  Ce que Piqué a dit à Neymar pour essayer de le convaincre

Des personnes importantes dans le monde du football ont déjà levé la voix à ce sujet. « Nous ne pouvons pas soutenir le système plus longtemps. Les joueurs doivent respirer et se reposer. Ils vont tuer nos joueurs. » a rouspété Pep Guardiola. 

Pour Klopp, « Si nous n’apprenons pas à traiter nos joueurs, nous tuerons la beauté du jeu, car pour avoir un bon football il faut que les joueurs soient en bonne santé ». 

Chiellini aussi a donné son avis : « Nous avons besoin nous protège des excès du calendrier » 

La santé du football est à sa « limite »

Source: B Soccer

Commentaires Facebook