Accueil Sport Inter

« J’ai dit à ma petite amie : ‘Allons au Brésil, je ne tiens plus, allons à la maison' »

"J'ai dit à ma petite amie : 'Allons au Brésil, je ne tiens plus, allons à la maison'"

Renan Lodi s’installe chaque jour un peu plus confortablement à l’Atlético Madrid. Le latral, qui a signé avec les Colchoneros cet été pour remplacer Filipe Luis, a révélé à ‘Marca’ à quel point les premières semaines en capitale espagnole avaient été difficiles.

Il n’était pas facile de remplacer un joueur tel que Filipe Luis, bien installé sur le couloir gauche de la défense colchonera durant des années. Mais Lodi, qui bénéficie encore d’une marge de progression, s’acclimate à ce que demande Simeone. L’un des moments clés du match de l’Atlético contre Getafe fut son expulsion, un moment que le joueur a très mal vécu.

« J’étais nerveux à l’échauffement. Il y a eu une faute sur laquelle je reçois un jaune. Les minutes sont passées et il y a eu un duel dans les airs. Ma main touche le visage du joueur, mais tout le monde a vu que cela ne valait pas une expulsion. Personne ne l’a comprise dans le stade et dans le vestiaire non plus. Mais tout ça a eu lieu. Ça a été difficile. J’ai dit à ma petite amie : ‘Rafaela, allons au Brésil, je ne tiens plus. Allons à la maison« , a raconté le latéral à ‘Marca’.

Lire aussi  Nous ne pouvons pas nous permettre de dépenser comme ils le font

Malgré son exigence, Simeone l’a beaucoup aidé. Filipe Luis lui a parlé de lui dans ses premiers jours au club. « Il m’a envoyé un message écrit. Il m’a dit qu’il y avait des jours où le Cholo pouvait semblé énervé contre toi. Je me demandais alors comment j’allais pouvoir m’entendre avec quelqu’un comme ça… Filipe m’a dit qu’il fallait que je travaille, que j’allais être au ‘top’, un des meilleurs à mon poste. J’aurais uniquement souhaité qu’il soit aussi là, mais il est très bien à Flamnego », a révélé Lodi, qui a raconté la manière dont le tacticien argentin l’avait fait être plus appliqué.

« Lors de la présaison, il m’a appelé et a amené dans une salle. Il m’a dévoilé tout ce dont j’avais besoin pour m’améliorer. Ça concernait la partie défensive. Une semaine après avoir commencé le championnat, on m’a de nouveau appelé et m’a montré tout ce qui avait changé. Je suis arrivé dans état et j’en étais dans un autre, plus avancé ».

Lire aussi  La direction du Barça s'est réunie afin de définir son offensive finale pour Neymar

« Le Cholo m’a dit : Tu vas jouer, tu seras titulaire, tu vas faire de bons matches et tu vas asssumer ce statut de titulaire au sein de l’équipe’. (…). C’est un mec très chaud, si quelqu’un dort dans le vestiaire, il arrive et le réveille rapidement« , a déclaré tout sourire le Brésilien.

Aujourd’hui bien installé à l’Atlético, Renan Lodi est l’un des latéraux gauches les plus prometteurs du monde. Et avec Simeone comme mentor, il s’améliorera à n’en pas douter sur l’aspect défensif, là où il était perfectible jusque-là.

Source: B Soccer

Commentaires Facebook