Accueil Sport Inter

Cardiff devra payer 6 millions d’euros à Nantes pour le transfert de Sala

Cardiff devra payer 6 millions d'euros à Nantes pour le transfert de Sala | Benin Times
Cardiff devra payer 6 millions d'euros à Nantes pour le transfert de Sala

La FIFA a rendu officielle la résolution de l’enquête concernant le transfert d’Emiliano Sala et a condamné le club gallois à payer 6 millions d’euros pour le transfert du joueur à Nantes.

Après le tragique décès d’Emiliano Sala dans un crash d’avion au-dessus de la Manche, il restait encore à connaître le prix que devrait payer Cardiff au FC Nantes pour le transfert du joueur.

La FIFA avait pris la décision de prendre la situation en main face au conflit entre les deux clubs, alors que Cardiff ne voulait pas payer la totalité du transfert d’un joueur qui n’avait malheureusement pas eu l’occasion de jouer avec le club.

Lire aussi  Pogba peut faire tout ce qu'il veut sur un terrain

Fin août, la FIFA avait adressé aux deux clubs un courrier dans lequel elle préconisait une conciliation pour le paiement du transfert du footballeur argentin.

« Après la réunion qui a eu lieu le 25 septembre 2019, la Commission du statut du joueur de la FIFA a établi que Cardiff devra payer une somme de 6 millions d’euros correspondant à la première échéance de conformité de l’accord de transfert conclu entre les parties le 19 janvier 2019 pour le transfert du joueur décédé Emiliano Sala de Nantes vers Cardiff », a communiqué la FIFA.

À l’époque, le transfert avait été signé pour une somme de 17 millions d’euros mais l’organisation internationale a pris la décision de ne faire payer qu’une partie à Cardiff, comprenant que le club n’avait malheureusement jamais pu profiter de la présence du joueur dans son équipe. Nantes réclamait le montant total du transfert.

Lire aussi  Un nouveau contrat et 14 millions d'euros par saison pour Van Dijk

La décision a été communiqué à toutes les parties ce lundi et les deux clubs disposeront d’une période de dix jours pour faire appel s’ils le souhaitent, face au TAS de Lausanne. Si le FC Nantes ou Cardiff n’est pas d’accord, le litige pourrait durer encore quelques semaines.

Source: B Soccer

Commentaires Facebook