Accueil Sports

Le Camp Nou, c’est pour les rebelles

Le Camp Nou, c'est pour les rebelles | Benin Times
Le Camp Nou, c'est pour les rebelles
Pin
Le Camp Nou, c'est pour les rebelles

Le Camp Nou, c’est pour les rebelles

Avec Neymar et Antoine Griezmann en guerre contre leurs clubs pour tenter de rejoindre le Barça, le club catalan voit une nouvelle fois deux joueurs qui sont prêts à tout pour rejoindre le Camp Nou.

Ce n’est pas parce qu’une stratégie est utilisée bien souvent qu’elle fonctionne à chaque fois. Il suffit de demander à Adrien Rabiot, qui était entré en guerre avec le Paris Saint-Germain, et qui a terminé six mois sur le banc jusqu’à la fin de son contrat.

Mais il existe des exemples qui prouvent que la stratégie de la rébellion fonctionne parfaitement quand on s’y prend bien, et le FC Barcelone est bien placé pour le savoir.

Lire aussi  Bénin- TIC2F : Ghana Rising Stars vainqueur

Dernièrement, Neymar et Antoine Griezmann sont entrés en conflit avec le Paris Saint-Germain et l’Atlético Madrid afin de pouvoir rejoindre le Barça plus rapidement, et espèrent que cela pourra fonctionner.

En 2017, Ousmane Dembélé était entré dans une spirale infernale, refusant d’aller à l’entraînement du Borussia Dortmund pendant l’été, pour faire pression sur la direction et rejoindre le Camp Nou rapidement.

Philippe Coutinho était lui aussi entré en conflit avec Anfield pour rejoindre le Barça en janvier 2018, et avait ét´jusqu’à demander le ‘transfert request’ pour partir sans problème et pour empêcher la direction de Liverpool de lui barrer la route.

Neymar et Antoine Griezmann ont pris l’exemple de Dembélé en cette période de mercato estival, alors que les deux joueurs ont refusé d’aller aux premiers entraînements de leurs équipes cette saison. De quoi faire comprendre au Barça qu’ils feraient tout pour jouer au Camp Nou.

Lire aussi  L'agent de Coutinho dément être à Paris

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Be Soccer ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook