Accueil Sports

Élection du nouveau bureau exécutif du Cnos-Bénin: Julien Minavoa plébiscité

Élection du nouveau bureau exécutif du Cnos-Bénin: Julien Minavoa plébiscité | Benin Times

Comme annoncé, le renouvellement du bureau exécutif du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Bénin) a eu lieu, le samedi 11 mars dernier au siège de l’institution à Cotonou, en présence des délégués votants et du mouvement sportif béninois. Au terme des travaux qui ont duré huit heures, c’est le président sortant, Julien Minavoa, qui est réélu pour les quatre années à venir.

Sans surprise, Julien Minavoa est reconduit à la tête du Comité national olympique et sportif béninois pour un nouveau mandat. Il a été plébiscité par les 30 délégués votants (29 voix, 1 abstention) lors de l’assemblée générale ordinaire et élective tenue le samedi 11 mars dernier.

Tôt le matin, les délégués votants ou non ont pris d’assaut le siège de l’institution pour se faire accréditer afin de suivre les travaux. Sur l’esplanade du Cnos-Bénin, on pouvait noter, entre autres personnalités du monde du sport, l’ancien ministre des Sports et président de la Fédération béninoise de volley-ball, Didier Aplogan ; le général François Kouyami de la Fédération béninoise de taekwondo, le président de la Fédération béninoise de handball, Antoine Bonou, l’honorable Célestine Adjanohoun, ancienne présidente de la Fédération béninoise de basket-ball.
A 9 h 10, les travaux sont lancés avec la vérification de la conformité de la convocation de l’assemblée générale et des mandats. Le quorum est atteint.
Lors de la cérémonie officielle, le directeur du Sport d’élite, Bonaventure Coffi Codjia, représentant le ministre des Sports, a reconnu le mérite du bureau sortant pour ses valeurs de rigueur, de délicatesse et de persévérance. Il a par ailleurs félicité le président sortant, Julien Minavoa, pour « son implication secrète et efficace dans le règlement de plusieurs situations difficiles au niveau des fédérations sportives ; son doigté pour la formation des cadres et officiels techniques; son doigté dans la conduite des grands rendez-vous sportifs à l’échelle continentale et mondiale ».
Le président sortant Julien Minavoa a affirmé que le Cnos-Bénin « se porte au mieux de sa forme », lors de la présentation de son rapport moral applaudi par l’ensemble des délégués. En termes de bilan, il est revenu sur la proximité du Cnos-Bénin avec les Fédérations sportives à travers une connexion corporate, la rénovation du siège du Comité et de la salle de conférences, la mise à disposition de matériel roulant, l’organisation des cours avancés en management sportif au profit des secrétaires administratifs ou généraux. Le président sortant a mis un accent particulier sur l’alternance qui est respectée au niveau des fédérations avec la création du Conseil national arbitral du sport (Cnas) au sein du Cnos-Bénin pour connaître de toutes les crises.

Lire aussi  Amical : Le Congo douche le Bénin à Cotonou !

Rapports et élection

Le rapport d’activités et le rapport financier ont été respectivement présentés par le secrétaire général adjoint, Fernando Hessou, et la trésorière générale, Esther Odjo Agboton.
Après une pause, certains contestent la proposition d’un vote uninominal pour les postes à pourvoir. Finalement, la question a été soumise au vote et adoptée par la majorité des délégués par 24 oui, 5 non et une abstention.
Après ce déblocage, parole a été donnée aux candidats aux différents postes pour faire part de leurs intentions aux délégués. Contre toute attente, le secrétaire général sortant, Ali Yaro et candidat au poste de vice-président, se désiste en faveur de Léa Guillaume. Il en est de même pour le président de la Fédération béninoise de gymnastique, Isidore Léonide Gbaguidi qui se retire sans donner de consigne de vote. Avec ce schéma, Léa Guillaume candidate aussi au poste de membre se retire. Le clou de la journée sera la démission du challenger de Julien Minavoa. Paul Zinsou jette l’éponge au poste de la présidence, mais souhaite se maintenir au poste de secrétaire général.
Au vote, sans surprise, l’actuel président du Comité national olympique et sportif du Bénin, Julien Minavoa, est réélu pour continuer la gestion du mouvement olympique. Au titre des défis, Julien Minavoa promet aller à la conquête de l’instance sous-régionale et continentale. Comme ambitions, il évoque l’élaboration de l’agenda sportif national qui doit contenir toutes les activités des vingt-cinq fédérations membres du Cnos-Bénin de 2018 à 2020 et la réalisation du répertoire national des athlètes béninois. « Nous avons en vue de participer de manière honorable aux grandes échéances que sont : les Jeux de la Francophonie à Abidjan en juillet 2017, les Jeux africains de la jeunesse en 2018, les jeux olympiques de la jeunesse en 2018 et la nouvelle formule des Jeux africains en 2019 », a-t-il laissé entendre.
Outre le poste de président, à la vice-présidence, le président de la Fédération béninoise de tennis, Jean-Claude Talon, l’ancienne présidente de la Fédération béninoise de basket-ball, Célestine Adjanohoun et Léa Guillaume de la Fédération béninoise de handball sont aussi élus.
Au secrétariat général, Fernando Hessou est élu secrétaire général et aura comme adjoint son ancien vice-président Germain Loko.
A la trésorerie, Esther Odjo Agboton, seule candidate à ce poste a été réélue pour donner un signal fort à la validation de son rapport financier. Idem pour son adjoint Gratien Towanou Gbaguidi, président de la Fédération béninoise d’haltérophilie.

Lire aussi  Ligue régionale de boxe du Borgou-Alibori: Les conflits d’attribution désormais du passé

Nouveau bureau exécutif du Cnos-Bénin (2017-2021)

Président : Julien Vinankpon Minavoa

Vice-présidents :
Jean-Claude Talon
Léa Guillaume
Célestine Adjanohoun

Secrétaire général : Fernando Hessou

Secrétaire général adjoint : Germain Loko

Trésorière générale : Esther Odjo Agboton

Trésorier général adjoint : Gratien Towanou Gbaguidi

Membres :
Floriane Afoutou
Léopold Gbénou

Commissaires aux comptes :
Réthice Dagba
Narcisse Alohissou

Pérez LEKOTAN (Stag)

Source : aCotonou

aCotonou

Commentaires Facebook