Accueil Sports

Athlétisme : Noèlie Yarigo voyage, Souliath Saka sur la voie !

0

 

Absente au dernier championnat du monde indoor, Noelie Yarigo (née le 26 décembre 1985 à Natitingou au Bénin) a poursuivi la préparation pour retrouver un meilleur niveau capable de rivaliser avec les meilleures de sa disciplines.

 

Après deux mois de stage à Eldoret au Kenya, la guéparde béninoise du 800m s’est rendue en France où elle a écrasé récemment la concurrence au championnat de France élite en 2’03’’52. Une performance qui confirme le travail abattu avec son entraîneur, Claude Guillaume. Ce dernier continue de croire en elle et estime clairement que l’athlète de Running 41 a sa chance aux prochains championnats d’Afrique d’Athlétisme qui a lieu à Asaba, au Nigeria du mercredi 1er au dimanche 5 août prochain.

“Clairement, l’objectif c’est Tokyo 2020. Mais nous avons les championnats d’Afrique en août. Noelie a sa carte à jouer.  Semenya, Niyonsaba, Wambui ne travaillent pas dans les mêmes conditions que Noelie. (…)  Au championnat d’Afrique, l’objectif sera en effet de brouiller les cartes. Ce ne sera pas facile mais on travaille pour ça. On essaye d’augmenter sa force, de façon naturelle bien sûr, pour lui permettre de rivaliser avec les favorites (Semenya, Niyonsaba, Wambui, Ndlr )”, a t-il expliqué.  

 

Noèlie Yarigo a un agenda chargé …

 

Avant les championnats d’Afrique, la reine du 800m béninois doit se mettre en confiance à travers quelques compétitions. Elle compte aller beaucoup plus vite cet été afin de récidiver son meilleur chrono ou dépasser ( elle a réalisé  1’59’’12 en août 2016, lors des Jeux de Rio et est de nouveau descendue sous les deux minutes en 2017 en 1’59’’74, cet été à Londres).

Déjà, la Blésoise sera présente le vendredi 4 mai à Doha (Qatar) pour un meeting de la Diamond League. Au programme: l’épreuve de 1.500 m ! Elle enchaîne une semaine plus tard (le dimanche 13 mai) au 800m du meeting de Montgeron (Essonne). Ensuite, elle se rendra à Osaka (Japon) pour participer à la réunion du dimanche 20 mai, dans le cadre du World Challenge de l’IAAF. Elle finit le mois à Birmingham (Grande-Bretagne) à l’occasion de la Coupe d’Europe des clubs (Noelie Yarigo va représenter le le SC Portugal (Lisbonne) à cette occasion, Ndlr).

 

Qu’en est-il de Souliath Saka ?

 

L’Athlète béninoise Souliath Saka ( née le 20 décembre 1991) a rejoint Noelie Yarigo depuis quelques mois sous les auspices du même entraîneur, Claude Guillaume. Les premières nouvelles sont bonnes pour la probable remplaçante de Noelie Yarigo. Pour l’entraîneur, Souliath Saka progresse énormément.

“Souliath s’entraîne bien à Blois. Elle progresse. Pour l’instant, elle fera un programme de compétition adapté avec comme objectif, les championnats d’Afrique d’Athlétisme”.

Saka entretient une complicité géniale avec Noelie Yarigo. Elles s’entendent très bien, partagent de beaux et bons moments à l’entraînement et en dehors.

“Claude veut que j’essaie aussi le 800m comme Noelie”   

 

Habituée du 200m, 400m et relais 4x 100m, Souliath Saka fera mieux. On dirait que Claude Guillaume prépare l’après Noelie Yarigo et l’adapte déjà à l’épreuve du 800m.  Une polyvalence qui fera du bien pour le Bénin dans certaines compétitions.

“J’ai vraiment progressé dans mon entraînement (depuis qu’elle a rejoint l’équipe de Claude Guillaume, Ndlr). Je n’ai pas encore une compétition en vue mais le travail progresse. Claude Guillaume veux que j’essaie aussi le 800m comme Noelie Yarigo et s’entraîne très bien ensemble” , a t-elle révélé en exclusivité.   

Carinos CHANHOUN

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here