Accueil Sports

A 30 ans, Michael refuse de quitter la maison familiale : Ses parents le poursuivent en justice (Photos)

A 30 ans, Michael refuse de quitter la maison familiale : Ses parents le poursuivent en justice (Photos) | Benin Times
A 30 ans, Michael refuse de quitter la maison familiale : Ses parents le poursuivent en justice (Photos)

Les parents d’un homme âgé de 30 ans ont eu recours à des mesures drastiques pour obtenir le départ de leur fils de la maison familiale.

Selon les documents de la Cour de justice, Michael Rotondo ne paie pas de loyer, ne s’occupe pas des corvées, et refuse d’accepter les propositions de ses parents pour se trouver son propre toit.

Malgré la distribution de cinq lettres d’expulsion, Christina et Mark Rotondo disent que leur fils refuse toujours de partir. Michael argumente que légalement, il n’a pas reçu assez de préavis pour partir.

M. et Mme Rotondo ont déposé une plainte à la Cour suprême du comté d’Onondaga, près de Syracuse (New York) aux USA, après plusieurs tentatives pour ramener leur fils à la raison.

Leur avocat, Anthony Adorante, a déclaré à Syracuse.com que le couple ne savait plus comment faire sortir leur fils adulte de leur maison.

“Nous avons décidé que tu dois quitter cette maison immédiatement“, pouvait-on lire dans la première lettre, datée du 2 février, d’après les documents déposés dans les tribunaux.

Quand Michael a ignoré la lettre, ses parents ont rédigé un avis d’expulsion avec l’aide de leur avocat.

Vous êtes par la présente expulsé”, un avis du 13 février signé par Mme Rotondo

Le couple a alors offert à leur fils 1 100 $ pour déménager.

Cependant, au 30 mars, il devenait clair que leur fils n’avait aucune intention de partir. En avril, M. et Mme Rotondo se sont rendus au tribunal de leur ville pour voir s’ils pouvaient expulser leur fils.

Lire aussi  LDC: Babatoundé et Poté ne sont pas les seuls buteurs béninois!

Mais ce tribunal a répondu que Michael fait partie de la famille, ils auraient besoin d’un juge de la Cour suprême pour l’envoyer officiellement à quitter.

Lors d’une audience devant la Cour suprême du comté d’Onondaga, le juge Donald Greenwood, a statué que Michael devra en effet quitter la maison de ses parents, une bonne fois pour toute. Michael a qualifié la décision de “scandaleuse”.

Bien qu’aucun délai pour son expulsion n’ait été donné au tribunal, Michael a déclaré qu’il prévoyait de faire appel, a rapporté CNY Central.

Les parents d’un homme âgé de 30 ans ont eu recours à des mesures drastiques pour obtenir le départ de leur fils de la maison familiale.
Selon les documents de la Cour de justice, Michael Rotondo ne paie pas de loyer, ne s’occupe pas des corvées, et refuse d’accepter les propositions de ses parents pour se trouver son propre toit.

Malgré la distribution de cinq lettres d’expulsion, Christina et Mark Rotondo disent que leur fils refuse toujours de partir. Michael argumente que légalement, il n’a pas reçu assez de préavis pour partir.

M. et Mme Rotondo ont déposé une plainte à la Cour suprême du comté d’Onondaga, près de Syracuse (New York) aux USA, après plusieurs tentatives pour ramener leur fils à la raison.

Leur avocat, Anthony Adorante, a déclaré à Syracuse.com que le couple ne savait plus comment faire sortir leur fils adulte de leur maison.

Lire aussi  Tic2f 2017: 12 académies au départ dès le 17 avril

“Nous avons décidé que tu dois quitter cette maison immédiatement“, pouvait-on lire dans la première lettre, datée du 2 février, d’après les documents déposés dans les tribunaux.

Quand Michael a ignoré la lettre, ses parents ont rédigé un avis d’expulsion avec l’aide de leur avocat.

Vous êtes par la présente expulsé”, un avis du 13 février signé par Mme Rotondo

Le couple a alors offert à leur fils 1 100 $ pour déménager.

Cependant, au 30 mars, il devenait clair que leur fils n’avait aucune intention de partir. En avril, M. et Mme Rotondo se sont rendus au tribunal de leur ville pour voir s’ils pouvaient expulser leur fils.

Mais ce tribunal a répondu que Michael fait partie de la famille, ils auraient besoin d’un juge de la Cour suprême pour l’envoyer officiellement à quitter.

Lors d’une audience devant la Cour suprême du comté d’Onondaga, le juge Donald Greenwood, a statué que Michael devra en effet quitter la maison de ses parents, une bonne fois pour toute. Michael a qualifié la décision de “scandaleuse”.

Bien qu’aucun délai pour son expulsion n’ait été donné au tribunal, Michael a déclaré qu’il prévoyait de faire appel, a rapporté CNY Central.

Source : Rumeurs d’Abidjan.net

Cet article a été relayé par un programme informatique. Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook