Accueil Société

Visite du ministre du commerce à l’usine de Lokossa: Serge Ahissou s’imprègne des difficultés de SITEX et de CBT

0
PARTAGER

Le ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Serge Ahissou, va à la rencontre des travailleurs et du personnel administratif de la Société des industries textiles du Bénin (SITEX) et de la Compagnie béninoise des textiles (CBT). C’était le Jeudi 12 Avril 2018 à Lokossa. La première société visitée a été la Sitex. A ce niveau, l’administrateur délégué de la SITEX, Martin Mégan, a informé le ministre des difficultés auxquelles sont confrontés les ouvriers depuis des années. Selon lui, la SITEX créée depuis 1987 et qui employait plus de 800 personnes a succombé en 2002 à cause d’une grande crise.C’est ainsi qu’en 2004, elle a fermé ses portes, laissant les ouvriers dans le chômage et dans un état de précarité. La relance des activités en 2005, a poursuivi Monsieur Megan, a permis de reprendre 261 employés qui travaillent difficilement actuellement dans cette unité de production.Il a aussi informé le ministre que l’usine est régulièrement isolée de l’énergie électrique à cause du non-paiement des frais de consommation.« Le paiement de salaires au personnel et l’approvisionnement en coton fibre constituent aussi des obstacles à la bonne marche des activités », a-t-il ajouté avant de proposer des portes de sortie de la crise à l’autorité. Il a aussi ajouté que la SITEX a participé à la construction de la CBT à hauteur de 49%. Par la voix de leur porte-parole, le personnel a demandé au ministre d’être son porte-parole auprès du gouvernement aux fins d’obtenir le remboursement par l’Etat des Tva collectées et la réduction du coût de l’énergie électrique. Pour sa part, le directeur départemental de l’industrie, du commerce et de l’artisanat du Mono et du Couffo, Bernard Ehoun a quant à lui, évoqué des difficultés auxquelles est confrontée la direction à savoir le manque de moyen roulant à quatre roues, la conservation des produits périmés et frelatés saisis dans lesdits départements. Dans son intervention, le directeur général a souhaité que des garanties suffisantes soient prises par le gouvernement en vue d’assurer l’approvisionnement en matière première. C’est à sa suite que l’autorité locale qu’est le préfet du département du Mono, Komlan Sèna S. Zinsou a émis le vœu que l’autorité pèse de son poids afin que les deux usines fonctionnent de façon régulière dans le sens du développement de l’économie locale. A son tour, le ministre Serge Ahissou a promis de rendre compte de toutes les difficultés et doléances au chef de l’État qui apportera des solutions appropriées.

Emmanuel GBETO

Source : aCotonou

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Acotonou ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here