Accueil Société

Un réseau de faux traducteurs de documents officiels démantelé par la Police Républicaine

0

Bénin/Sécurité

Un réseau de  faux traducteurs de  documents officiels démantelé par la Police Républicaine

Mickaël VOGBE

Dans sa mission de veiller à la libre circulation des personnes et des biens tout en assurant la sécurité publique, la Police Républicaine  a mis la main sur un réseau de faux  traducteurs de  documents officiels. Ces faussaires  ont été interpellés dans la journée du 2 janvier 2019, pour  traduction de documents avec de faux timbres, sceau et signature des cadres du ministère des affaires étrangères.

En réalité, une dame a souhaité exercer son droit de recours à l’ambassade de  Grande Bretagne au Nigéria, après échec de sa demande de visa. Ainsi, la victime a sollicité les services de particuliers qui finiront par l’équerrer.  Pour  Pascal Odéloui, porte-parole de la Police Républicaine, les investigations menées par les services spéciaux de la Police Républicaine ont permis d’interpeller trois faussaires de la bande. Parmi eux, se trouvent un informaticien et un fabricant de faux cachets. «  Les mis en cause déférés au Parquet Spécial de la Criet ont été tous placés sous mandat de dépôt », a-t-il souligné.

A l’occasion,  l’officier de la police républicaine a appelé les personnes désireuses d’avoir des documents officiels à traduire de s’adresser aux services compétents du Ministère des affaires étrangères et de la coopération.

Il n’a pas manqué de donner  quelques conseils aux populations pour garantir leur sécurité «  Tout citoyen doit identifier les postes de police et des sapeurs-pompiers de sa localité et avoir leurs numéros de contact afin de les solliciter ou de les renseigner dès que les situations l’exigent. Tout citoyen doit rester vigilant lorsqu’il circule la nuit. Il doit observer des règles de prudence en cas de sollicitation d’un moyen de déplacement », a-t-il laissé entendre.

Notons que ces faussaires sont désormais à la disposition de la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (Criet).

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Pharaons ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here