Accueil Société

Sécurité routière : fausse alerte Sur l’axe Dassa -Savalou -Bantè -Djougou

Plusieurs publications sur les réseaux sociaux ont évoqué de violentes manifestations, bloquant la circulation sur l’axe Dassa-Savalou-Bantè-Djougou : fausses allégations, aucun soulèvement sur cette route.

« De Dassa à Bantè, la circulation était libre ». C’est ce qu’indiquent plusieurs sources jointes dans la commune de Bantè.

Alors que de nombreuses publications font état de soulèvement  des populations à Savè et à Bantè dans la journée de ce jeudi 13 juin 2019, en raison des violences à Tchaourou, plusieurs sources concordantes indiquent le contraire.

Entre Bantè et Bassila, il y a une distance de 120 kilomètres à parcourir.

Une autre source contactée dans l’arrondissement d’Alédjo, commune de Bassila, a confié que la circulation y est aussi libre. « Rien de grave à signaler sur le trajet Dassa-Savalou-Bantè-Djougou ».

Cette même source, contactée autour de 19 heures, indique qu’il n’y a aucun trouble.

Cependant elle aurait aperçu une file de camions en direction de Djougou pour échapper à la tension sur l’axe Dassa-Tchaourou-Parakou.

Il faut préciser que les réseaux sociaux servent de canaux de transmission à toutes sortes de publications voire les plus belliqueuses. Les lecteurs sont donc invités à faire attention aux messages qui incitent à la violence.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Pharaons ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook