Accueil Société

SBEE : Des mesures fortes contre les débiteurs insolvables

0

La Direction générale de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) a, à travers une conférence de presse, alerté sa clientèle débiteur sur la prise prochaine de mesures fortes pour recouvrer les créances dues à la structure. C’était le vendredi 08 juin 2018 au siège de la Sbee.

Informer la clientèle sur les nouvelles mesures qui seront prises pour le recouvrement des créances. C’est le but visé par la conférence de presse de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) qui a annoncé, dans le cadre de ses mesures, le démarrage d’une vaste opération pour le lundi 18 juin 2018. Pour l’occasion, le Directeur général de la Sbee, Laurent Tossou affirme que ses ressources qui font défaut à la Sbee depuis deux ans, agissent sur ses performances. « La Sbee prend résolument une autre voie. Premièrement en recouvrant ses ressources avec lesquelles la Sbee fait beaucoup d’effort pour maintenir la continuité du service, améliorer la qualité du service, faire face aux factures de combustible pour pouvoir tourner les groupes électrogènes », déclare Laurent Tossou.
A en croire le Directeur commercial et de la clientèle, Raymond Okpéicha, il convient de réclamer les factures impayées afin de continuer à satisfaire les besoins de la clientèle. A cet effet, l’obligation prescrit à l’article 5 exige au client, le payement dans les cinq jours qui suivent la présentation de la facture. « Le client s’interdit d’en refuser le payement sous prétexte d’erreur. En cas de non payement dans le délai imparti, la suspension de l’alimentation suivra dans les 10 jours qui suivent la date limite du délai », a-t-il fait remarquer.
S’agissant des mesures qui seront prises contre les débiteurs insolvables, Koudolo Benjamin, Directeur juridique et de la prévention des risques, indique qu’il existe d’autre voie qui permet à la Sbee de rentrer en possession des créances. Ce qui passe par la prise des procédures appropriées vis-à-vis de tous les débiteurs. « Désormais les pénalités de fraude n’interdisent pas des poursuites pénales », a-t-il conclu.
Sandric DIKPE

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Nord Sud ». Benin Times n’es pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here