Accueil Société

RDC : l’ONU pas prête pour retirer ses troupes selon Antonio Guterres

RDC : l’ONU pas prête pour retirer ses troupes selon Antonio Guterres | Benin Times

Pour le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, un départ rapide des casques bleus de la République Démocratique du Congo (RDC) est une « illusion ». Il l’a fait savoir mercredi 6 février 2019 dans une interview accordée à RFI.                                                                                                                                                                       

casques-bleus-monusco-rdc-onu Casques bleus de la MONUSCO

La mission onusienne ne va pas quitter la République Démocratique du Congo (RDC) de sitôt. C’est ce qu’il convient de retenir des déclarations du Secrétaire général de l’Organisation des nations unies (ONU), Antonio Guterres à RFI. En prélude à sa participation au 32e sommet de l’Union Africaine (UA) qui se tiendra du 9 au 11 février 2019 à Addis-Abeba, il a prévenu qu’il ne serait pas possible de croire à un repli immédiat des casques bleus de la RDC. « Les grands problèmes qui se posent sont surtout à l’Est, mais je crois que ce serait une illusion de penser qu’on pourrait rapidement fermer la mission » a-t-il déclaré.

Pour Guterres, la mission onusienne devrait collaborer avec les Congolais pour trouver une issue aux problèmes qui sévissent à l’Est du pays. « Je crois qu’il y a encore un travail à faire en étroite coopération avec les autorités et le peuple congolais » a-t-il poursuivi sur RFI. Toutefois, le Secrétaire général dit avoir entamé un dialogue avec le nouveau Chef d’Etat Congolais, Félix Tshisekedi. « Je crois qu’il y a une volonté mutuelle de coopération. Il faudra éventuellement revoir le dispositif qui existe en République démocratique du Congo » a-t-il laissé entendre.

En septembre 2017, l’ex-Président Joseph Kabila, au siège de l’ONU à New-York, avait indiqué que la mission onusienne ne devrait pas « nourrir l’ambition de rester indéfiniment » en RDC. Des propos qui seront plus tard réitérés par son ministre des affaires étrangères. En avril 2018, le ministre Léonard She Okitundu, a appelé à un retrait définitif de la Mission de l’organisation des nations unies au Congo (MONUSCO), à partir de 2020.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Banouto ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook
Lire aussi  Redéploiement du personnel par le cabinet Mazars : Le Syntra et l'Ultra Sonapra exigent le respect du code du travail