Accueil Société

« Nous avons un goût effréné pour l’argent », Gilbert Togbonon

"Nous avons un goût effréné pour l'argent", Gilbert Togbonon
"Nous avons un goût effréné pour l'argent", Gilbert Togbonon

Gilbert Togbonon ne comprend pas le goût de la population à l’argent, Quelle que soit sa provenance. Il se désole du comportement de la population de tomber encore dans des pièges de fausses structures. Et cela, à cause des dossiers d’escroqueries qui se retrouvent sur la table de la CRIET.

C’est incroyable l’avidité dont fait preuve le béninois, déplore le procureur spécial de la CRIET. Au cours de la conférence de presse qu’il a animé au siège de la CRIET vendredi dernier, Gilbert Togbonon a fait le point de la première session de l’année 2019 de la chambre criminelle qui a connu mardi 16 avril, quatre dossiers. Et c’est avec étonnement qu’il remarque cet amour acharné que le béninois a pour l’argent.

« Nous avons un goût effréné pour l’argent peu importe son origine », se désole Togbonon. Il trouve vraiment étonnant que le dossier de la CRIET n’a pas servi de leçon à la population, alors que c’est le plus grand dossier d’escroquerie dans lequel, plusieurs Béninois ont perdu de grosses sommes.

Commentaires Facebook