Home Société « Mon école n’est pas une poubelle » lancé

« Mon école n’est pas une poubelle » lancé

« Mon école n’est pas une poubelle » lancé | Benin Times

Le Réseau béninois du Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau (Rb/Pmje) est soucieux des désagréments que causent les déchets sur l’environnement. A ce titre, il a lancé le projet « Mon école n’est pas une poubelle ». C’était vendredi 27 avril 2018 au collège d’enseignement général de Godomey.

» Inculquer aux jeunes des collèges et lycées une éducation environnementale basée essentiellement sur le tri des déchets à la base et une meilleure conscientisation dans ce domaine ». C’est l’objectif visé par le Réseau béninois du Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau (Rb/Pmje) à travers le projet » mon école n’est pas une poubelle ». En effet, un sondage publié en 2016 par Awassi Mélaine-Sourou a montré qu’environ 708 tonnes de déchets solides ménagers sont produites par jour à Cotonou. Ce qui occasionne des conséquences néfastes sur l’environnement. C’est donc pour pallier cette situation que ce projet a été initié. Et c’est à juste titre, que le Rb/Pmje a choisi de lancer le projet qui est dans sa phase pilote au Ceg Godomey. Selon le coordonnateur du projet, Fredyas Eyebiyi, la cible choisie que représentent les élèves, se justifie par le fait que ces derniers constituent la génération montante. Ils peuvent sensibiliser leur entourage.

Lire aussi  Le Gral Hounnonkè accusé d’avoir humilié de jeunes policiers : « La répression est une activité accessoire pour la Police »

Et pour y arriver, le Rpmje entend mener plusieurs actions. Il s’agira de créer des clubs zéro déchet dans les écoles, de former ces clubs et les vendeuses, dans le tri sélectifs et valorisation des déchets, de fabriquer des enveloppes biodégradables et d’installer des poubelles dans les établissements. Présent à cette cérémonie de lancement, le directeur du Ceg de Godomey, Bernard Lahamy, s’est réjoui de l’initiative. « Mes impressions sont très bonnes parce que nous avions déjà pensé à un projet du genre pour assainir le milieu. Donc, ce projet vient renforcer notre idée « , a-t-il laissé entendre.

Lire aussi  Drame à Bohicon : un conducteur de Taxi moto agressé par deux individus

Léonce Adjévi

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Actu Benin ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook