Accueil Société

Médard Koudébi alerte Sacca Lafia sur des menaces de mort

Médard Koudébi  alerte Sacca Lafia sur des menaces de mort | Benin Times
Médard Koudébi alerte Sacca Lafia sur des menaces de mort

Médard Koudébi, humanitaire et président de l’ONG Bénin diaspora assistance, a adressé une correspondance au ministre de l’intérieur et de la sécurité publique sur des cas de menaces de mort et d’enlèvement dont plusieurs membres de son ONG et lui, font objet.

Dans une correspondance adressée au ministre en février 2019, on lit que « l’ONG Bénin diaspora assistance porte à la connaissance du ministre de l’intérieur Sacca Lafia que plusieurs de ses membres et surtout le président Médard Koudébi, depuis août 2018 sont victimes des menaces de mort et de tentatives d’enlèvement si jamais ils viennent au Bénin », indique Banouto. 

En effet, les menaces ont commencé en août 2018 indique l’humanitaire, qui fait savoir que les menaces persistent encore et toujours. La première était le 24 août 2019, où Médard Koudébi explique qu’un « appel téléphonique d’un numéro masqué se présentant comme un agent des services de renseignement béninois sur mon portable. Il nous interroge sur nos déclarations sur notre intervention  sur TV5 Monde du 23 août 2018 et nous intime l’ordre de ne plus jamais mettre pied au Bénin d’autant que le Président Patrice Talon sera au pouvoir sinon, ils nous feront disparaître », alerte-t-il à l’attention du ministre selon le même média.

En janvier 2019, pour la troisième fois de suite, Médard Koudébi fait savoir que « encore un appel téléphonique de menace nous invitant à arrêter les révélations et nos dénonciations à propos du blocage  du décret  et la situation  d’absence d’hygiène des morgues puis les usurpations  de l’identité des morts au Bénin ». Une 

Une situation qui préoccupe Médard Koudébi, qui appelle les autorités béninoises à dire un mot dans l’affaire et à travailler pour la sécurité du peuple.

Commentaires Facebook
Lire aussi  Wémèxwé: sa majesté le Roi Signon Oba Adéki Ilouma siffle la fin de la récréation