Home Société Libéré puis arrêté, Koffi Serge ex garde de corps de Blé Goudé...

Libéré puis arrêté, Koffi Serge ex garde de corps de Blé Goudé agonise en prison

Libéré puis arrêté, Koffi Serge ex garde de corps de Blé Goudé agonise en prison | Benin Times
Libéré puis arrêté, Koffi Serge ex garde de corps de Blé Goudé agonise en prison

Libéré le 22 Août 2018, suite à l’amnistie du président de la république du 7 Août, M. Koffi Serge, ex garde de corps de Charles Blé Goudé n’a jamais vraiment recouvré la liberté. Il y est ramené de force et est actuellement très malade selon les informations recueillies.

Beaucoup de détenus politiques ont été mis en liberté quelques jours après l’annonce du président de la république de les libérer. C’est seulement le 22 Août, qu’il retrouvera enfin la liberté. Une liberté que certaines personnes n’approuvent pas. Le 14 juin 2019,  il sera interpelé comme un voleur de grand chemin à son domicile et emmuré à la DST pendant près de 4 mois. Une arrestation qui est fort comparable à un enlèvement, selon ses proches.

Lire aussi  Bénin: le bail à usage domestique bientôt encadré pour une loi

Le vendredi 4 octobre à 17 heures, il est déféré à la MACA, par le 10ème cabinet d’Angré 7ème tranche. C’est dans un état grave que ses parents et amis vont le revoir. « Il a été torturé à la DST pendant près de 4 mois. C’est ici à la  MACA que nous avons pu le voir.  Koffi Serge a besoin de soins car très malade.

Ses pieds sont enflés, il a du mal à se déplacer et respire difficilement. Nous demandons qu’il soit libéré pour bénéficier de soins appropriés« , confie T.K. Qu’a-t-il fait de mal? A en croire les informations rapportées, on accuse l’ex garde de corps de Blé Goudé, de vouloir organiser une marche pour exiger la libération des militaires encore incarcérés. Il lui est également fait grief d’avoir mis en place un mouvement de la société civile dénommé « trop c’est trop ».

Lire aussi  États Unis : Rumeurs sur une éventuelle relation entre Tyga et Zahia.

Il en ressort que, on serait tenté de croire que voir Koffi Serges incarcéré est une grande satisfaction pour ses adversaires. Ainsi, c’est après deux semaines que les autres soient sortis de prison pour que la proie soit enfin relâchée suite à des dénonciations et marches de protestation. Le lion est ramené de force dans sa tanière. Que les organisations de la société civile et la Conseil des Droits de l’Homme, prennent vite leur disposition pour contrer la survenance du pire.

Commentaires Facebook