Accueil Société

La Jci Cotonou Aurore appelle à la paix

0
Contexte électoral au Bénin : La Jci Cotonou Aurore appelle à la paix
Contexte électoral au Bénin : La Jci Cotonou Aurore appelle à la paix

Le «Projet Fifa : promouvoir les valeurs de paix dans un contexte électoral », entre dans sa phase active. Et, le but visé à travers cette initiative,  aux dires de Michel Sounkpehoue, Président de la Jci Cotonou Aurore, est d’amener la couche juvénile à être vecteur de l’apaisement, de stabilité et de concorde. Ce que traduit d’ailleurs le thème choisi et développé ce 06 avril 2019 au siège du 9ème arrondissement. « Rôles et responsabilités de la jeunesse dans la promotion de la paix », était-il intitulé. A l’occasion, plusieurs déclinaisons de la paix ont été exposées. Ainsi, trente années après la conférence nationale des forces vives de la nation, de jeunes béninois ont pu revivre les moments forts, non seulement de cette assise mais aussi et surtout des événements sociopolitiques qui l’ont précédé. Mouvements de grève dans l’administration publique, protestations dans les rues, Président de la République molesté, discours forts de la conférence nationale… Tout a été mis en scène par  l’Ensemble artistique et culturelle des étudiants (Eace) de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). Invitée à l’évènement, l’artiste Vivi l’internationale a fait savoir que « la paix, c’est l’oubli du moi. Savoir s’humilier pour construire l’avenir ». Elle a appelé les participants à être des vecteurs de paix dans tout le pays et à bannir tout acte de violences envers les autres. En chœur, avec le public, elle a repris son « hymne à la paix », suppliant Dieu que la guerre n’ait jamais lieu au Bénin.  Les panélistes, tous jeunes, resteront dans la même dynamique, clarifiant le concept de paix et indiquant les actions nécessaires pour une promotion de la paix. En guise d’appel lancé aux autorités politiques, une pétition a été remise au Chef du 9ème arrondissement. Elle est intitulée “Sourions à la paix”.

 

 M.M

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Matin Libre ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here