Home Société Jugé pour « crimes », Charles Blé Goudé nargue la justice ivoirienne

Jugé pour « crimes », Charles Blé Goudé nargue la justice ivoirienne

Jugé pour
Jugé pour "crimes", Charles Blé Goudé nargue la justice ivoirienne

Sans attendre l’épilogue de son procès à la CPI, les autorités ivoiriennes ont ouvert un procès contre Charles Blé Goudé jugé pour « crimes contre des populations civiles » et « crimes contre des prisonniers de guerre ». L’ancien ministre de Laurent Gbagbo ne semble pas perturbé par cette nouvelle bataille judiciaire.

La nouvelle vite, s’est propagée un peu partout.La justice ivoirienne entre en poursuite contre Charles Blé Goudé pour « crimes contre des populations civiles » et « crimes contre des prisonniers de guerre ». La justice ivoirienne entre en poursuite contre Charles Blé Goudé pour « crimes contre des populations civiles » et « crimes contre des prisonniers de guerre ». Le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP) risque la prison à vie. Son procès a démarré le mercredi 23 octobre 2019 au Palais de justice du Plateau.

Lire aussi  Lutte contre la criminalité faunique en 2016 : 62% des trafiquants arrêtés ont échappé à la loi

Pour rappel, le mis en cause est actuellement à la Haye où il vit après à son acquittement par la Cour pénale internationale, le 1er février 2019. Charles Blé Goudé n’a pas manqué de réagir face à ce danger si proche. Dans un post sur sa page Facebook, Charles Blé Goudé a choisi de réduire l’importance de la menace qui plane au-dessus de sa tête. « La peur n’abritera jamais une FEMME ENCEINTE face à un homme entièrement nu » a-t-il écrit.

Il précise ensuite « ce que DIEU a commencé, il va terminer ». Charles Blé Goudé a profité pour demander à ses partisans de garder leur calme. Konaté Navigué a jugé utile de s’empresser d’aider l’ancien prisonnier de Scheveningen. Le secrétaire national chargé de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (JFPI) a manifesté son indignation face à la poursuite lancée par la justice ivoirienne à l’encontre de Charles Blé Goudé.

Lire aussi  Bénin: les révélations d’un juriste sur l’Affaire Icc-Services

« Comparution de BLÉ GOUDE aujourd’hui devant le juge au tribunal du plateau pour dit-on  » crime de guerre ». C’est à croire que notre justice s’ennuie. Mrs les juges, s’il vous plait, qui a tué Guy André Kieffer ? Dites-nous parce qu’on a le droit de savoir : mouscaille » a-t-il mentionné sur Twitter.

Commentaires Facebook