Accueil Société

Icc-Services : La défense consomme la décision de la Criet

0

Après plusieurs semaines de procès, l’affaire Icc-Services a été clôturée à la Criet le jeudi 7 février passé. Les accusés ont été condamnés selon l’acte posé. 10 ans pour certains et 8 ans d’emprisonnement pour d’autres. Pour Me Gbaguidi, avocat de la défense, se serait inutile de contester ce verdict. Donc il conçoit.

Il déclare à Océan FM qu’ « en ma qualité d’avocat de la défense, le pourvoi en cassation n’est pas nécessaire, parce que pour avoir déjà fait près de dix ans je crois que cela ne servira à rien de prolonger encore le calvaire de mes clients ». Mais c’est pas pour autant que la question des intérêts civils ne le préoccupe pas, bien au contraire. A ce niveau, il se pose la question de savoir s’il faut laisser les choses ainsi ou lancer une contre-attaque. Et qui dit intérêts civils, parle des dommages et intérêts.

La Criet n’a pas vraiment fait de distinction à propos des trois catégories de victimes selon Me Gbaguidi. Il s’agit des déposants ayant perçu les taux d’intérêts dont le montant dépasse le nominal, ceux qui ont perçu des taux d’intérêts dont le montant est en dessous du nominal et les déposants qui n’ont rien reçu. « C’est justement cela qui me fait réfléchir », dit-il.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here