Accueil Société

Friedrich Ebert : fin de formation pour 35 jeunes leaders du Bénin

0
PARTAGER
Photo des récipiendaires

«Agir ensemble avec espoir et engagement, pour transformer la société » c’est le crédo de la 4ième promotion des jeunes leaders formés par la fondation Friedrich Ebert. Les 35 bénéficiaires dont 15 femmes ont été formés pendant six mois dans les secteurs essentiels de la République : la politique, le social, le privé et les médias. Ils proviennent des partis politiques, de la société civile, des syndicats, des entreprises. La formation été assuré par des experts et spécialistes des questions politiques et socio-économiques. En effet la cérémonie de mercredi 06 décembre vient mettre fin à la formation de ces jeunes.
Désormais soutient le représentant Bénin de la fondation allemande Rudolf Traub, cette 4ième promotion repart très outillée sur les enjeux du développement. Il espère que les jeunes leaders du Bénin seront capables d’apporter un changement significatif à leurs communautés respectives. Les fruits tiendront les promesses des fleurs a rassuré Emmanuel Koukoubou porte parole de la promotion. A cet effet, il déclare : « Nous partons outillés et transfigurés… Nous prenons l’engagement chaque jour d’être dans l’effort pour être à la hauteur des attentes de la République », En observateurs, ils pensent qu’il importe certes de réformer, mais surtout de les mûrir et de les adapter aux aspirations du peuple tout en recherchant le consensus. « Le Code électoral en gestation au Parlement, la réforme du système partisan et l’éternelle réforme constitutionnelle devraient répondre à ces conditions », soutient Odilon Koukoubou.
Le premier vice président de l’assemblée nationale, Eric Houndété a exhorté les LJB a mené les réflexions critiques sur les questions de morale et d’étique en politique. C’est à partir de là, fait savoir le parlementaire, que les jeunes seront prêts à s’engager en politique pour faire un don de soi, et à travailler pour la Nation. Eric Houndété demande aux récipiendaires de toujours garder allumée la flamme de l’espoir placée en eux. Dans cette même le logique, Le ministre Oswald Homéky a témoigné sa reconnaissance à l’endroit de la fondation Friedrich Ebert Stiftung pour l’initiative de la formation des jeunes leaders. Au-delà de la vision et de la conviction, cette initiative doit amener le jeune à s’engager pour le développement de son pays en descendant dans l’arène pour apporter ses arguments. « Ce qu’il faut rechercher, c’est l’intérêt général et la pertinence des réformes. Le bénéficiaire a mal aujourd’hui, mais se sentira mieux demain après les réformes » conclut-il. C’est d’ailleurs lui, qui a mis fini solennellement à la formation de la 4ième promotion des jeunes leaders du Bénin. Des attestions de fin de formation ont été distribué aux JLB.

Ingrid ADOVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here