Home Société Fermeture des frontières nigérianes : Buhari apporte des clarifications

Fermeture des frontières nigérianes : Buhari apporte des clarifications

Fermeture des frontières nigérianes : Buhari apporte des clarifications | Benin Times
Fermeture des frontières nigérianes : Buhari apporte des clarifications

Le président nigérian Muhammadu Buhari a décidé unilatéralement de fermer les frontières nigérianes avec ses voisins dont le Bénin le 20 août 2019. Rassemblé autour de ses compatriotes nigérians au Royaume-Uni samedi 18 janvier 2020, il a abordé de nouveau ce sujet en expliquant les raisons qui ont motivé cette décision.

Selon le président nigérian Muhammadu Buhari, la fermeture des frontières n’est pas une punition contre ses voisins. « La fermeture de la frontière du Nigeria n’est pas destinée à punir nos voisins » a-t-il expliqué. À l’en croire, cette mesure vise à assurer la sécurité et l’économie du pays. Il ajoute en mentionnant que cette décision est du goût des agriculteurs nigérians.

Elle a beaucoup freiné la contrebande des produits agricoles de même que les armes et les munitions. Au lendemain de la fermeture des frontières, les pays limitrophes, en particulier le Bénin, ont mené des négociations avec le Nigeria afin que les frontières soient rouvertes, mais aucune solution jusque-là, n’est trouvée. La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est également impliquée pour que le Bénin, le Nigeria et le Niger aient une rencontre et parviennent à un accord. À l’issue de la rencontre entre ces trois États à Abuja, aucune porte de sortie n’est trouvée.

Lire aussi  Projet de loi de finances 2018: Joseph Djogbénou annonce l’érection de 14 nouveaux tribunaux en 2018

Le Nigeria tient mordicus à ce que ses voisins prennent des mesures pour lutter contre la contrebande. La fermeture des frontières du Nigeria a impacté négativement les personnes qui entretiennent des relations commerciales avec ce pays. Il apparaît que le Bénin a fait preuve de résistance après la fermeture des frontières. Le chef de l’État Patrice Talon dans son discours à la Nation, a fait comprendre que les reformes économiques enclenchées permettront au Bénin de sortir vainqueur face à cette situation.

Lire aussi  Face aux crimes crapuleux : Le gouvernement veut rassurer

« Ce qu’il importe de retenir de ce choc exogène, c’est que les efforts de transformation structurelle de notre économie commencent à produire leurs effets. Ainsi convient-il de comprendre la résilience dont notre pays fait preuve face à cette crise. Désormais, nous savons donc mieux résister aux chocs de cette nature et nous continuerons à renforcer cet acquis », avait-il déclaré.

Commentaires Facebook