Accueil Société

Fermeture de frontière : Concertation entre les trois États victimes de la décision nigériane

Fermeture de frontière : Concertation entre les trois États victimes de la décision nigériane | Benin Times
Fermeture de frontière : Concertation entre les trois États victimes de la décision nigériane

Depuis le 20 août dernier, la nouvelle de la fermeture de la frontière du Nigeria, fait le tour du web. Et apparemment, cette nouvelle ne laisse pas les autres États touchés, indifférents. Le Niger et le Cameroun autant concernés que le Bénin, se concertent pour trouver une éventuelle solution à ce problème.

Cette décision du Nigeria, qui pour certains, viendrait du discours de l’homme d’affaires milliardaire Dangoté, affecte dangereusement la population des États voisins. L’import –Export qui est fréquent entre ces différents pays, affaiblie plusieurs commerçants concernés. Et faut le dire, cette faiblesse se reflète dans l’économie de chaque pays.

Lire aussi  "Notre démocratie a été ensanglantée et endeuillée", Eric Houndété

Face à cette situation, qui semble tout de moins inattendue, les chefs d’États concernés se sont réunis pour réfléchir sur d’éventuelles solutions pouvant régulariser la situation de leurs économies. Cet échange permettra aussi, de voir les voies et moyens d’atténuer les effets de la mesure sur leurs économies. Selon une source qui arpente les couloirs du Palais de la Marina, lors d’un comité ministériel tenu ce lundi 26 août par les membres du gouvernement du président Patrice Talon, le sujet aurait été discuté.

Lire aussi  Pause de la 1ère pierre de la construction de la gare routière moderne de Cotonou : Léhady Soglo concrétise le rêve des transporteurs

Un entretien est évoqué, par Jeune Afrique, entre le chef de l’État Béninois et son homologue du Nigeria, Buhari. Pour rappel, les frontières avaient été fermées pour des raisons de sécurité aurait-on appris. Selon les autorités nigérianes, cette mesure durerait tout au moins, un mois.

Commentaires Facebook