Accueil Société

États Unis: Le véritable assassin de Robert Kennedy dévoilé par son fils

États Unis:  Le véritable assassin de Robert Kennedy dévoilé par son fils | Benin Times
benintimes-etats-unis-le-veritable-assassin-de-robert-kennedy-devoile-par-son-fils-01

Robert Francis Kennedy, Sr., surnommé Bob ou Bobby, également désigné par ses initiales RFK; né le 20 novembre 1925 à Boston et mort assassiné le 6 juin 1968 à Los Angeles. Il est un homme politique américain, frère cadet du 35ᵉ président des États-Unis John Fitzgerald Kennedy, assassiné en novembre 1963. Son fils dévoile son véritable assassin 50 ans après.

Robert Francis Kennedy, a été assassiné cinq ans à peine après la mort par balle de son frère emblématique, à Dallas. Selon les faits à cette époque, Sirhan Sirhan a ouvert le feu sur Bobby Kennedy dans un hôtel de Los Angeles. Il a été appréhendé et reconnu couple pour meurtre. Aujourd’hui, 50 ans après le meurtre, son fils annonce un tout autre pronostique. Il affirme que le meurtrier était plutôt un des hommes de la sécurité de l’hôtel. Dans un poste, il affirme “des preuves convaincantes révèlent que César a assassiné mon père.

Lire aussi  Nouvelle sortie des Centrales et Confédérations syndicales: Le faux combat

” César a attendu dans le garde-manger pendant que mon père parlait dans la salle de bal; puis il l’a attrapé par le coude et l’a guidé vers Sirhan. Sirhan a tiré deux fois sur mon père avant qu’il ne soit arrêté. Sirhan vida son revolver en tirant 6 autres coups dans la direction opposée, dont 5 atteignant des passants.

De son propre chef, César était directement derrière mon père, tenant son coude droit avec son propre pistolet dégainé lorsque mon père est tombé à l’arrière sur lui. Selon le coroner, le docteur Thomas Noguchi, les quatre coups de feu atteignant mon père étaient des coups de contact “tirés derrière mon père“.

Lorsque mon père est tombé, il a tendu la main vers l’arrière; et a déchiré la cravate de César.” Le fils de Robert n’en est pas resté là. Il affirme qu’au cours de l’enquête, le nommé César avait déclaré à la police avoir jeté son arme; avant que le meurtre ait eu lieu. Pourtant, se dernier l’ont vendu à un ami quelques semaines après le meurtre. Pour lui césar avait d’importantes raisons, de tuer son père.

Lire aussi  Constitution: « …la procédure est suspendue mais pas les idées », dixit Djogbénou

“Cesar était un bigot qui détestait les Kennedy pour avoir défendu les droits civils des Noirs. J’avais l’intention de rencontrer Thane Eugene César aux Philippines en juin dernier, jusqu’à ce qu’il exige un paiement de 25 000 $ (20 347 £) par son agent.”Il dénonce que la police n’a vraiment pas fait une enquête poussée, sur l’implication de ce dernier dans le meurtre de son père. Rappelons que le nommé Thane Eugene César, est décédé aux Philippines le mois dernier.

Commentaires Facebook