Accueil Société

Drame chez les fidèles de Banamè : 5 Daagbovi décédés, 9 entre la vie et la mort

27

Week-end peu ordinaire au Centre hospitalier départemental et universitaire de l’Ouémé et du Plateau (CHDU/OP). En effet, 14 patients ont été admis aux urgences depuis la nuit du samedi 28 janvier 2017. Mais hier dimanche, 5 ont été déclarés sans vie et les 9 autres restants, en situation clinique très critique. Il s’agit des fidèles du dieu de Banamè.

Selon le maire de la commune d’Adjarra, les victimes sont issues des cellules de prière de Kpadovié et de Agassako, des villages de la commune. Aux dires d’Yves Aboua, géomètre de profession et une des victimes approchée au Chdu/OP, il leur a été demandé de fermer hermétiquement les portes et fenêtres des maisons pour recevoir les grâces de l’Esprit Saint. Ainsi, à l’aide de haillon, ils ont réussi à fermer toutes les issues de la chambre de prière avant de faire usage du charbon incandescent et de l’encens. Le monde est rempli de méchanceté, de haine et de sorcières, et il faut des prières intenses pour vaincre tout ça. Mieux la fin du monde serait proche et on leur aurait dit de s’enfermer pour des prières dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 janvier’’. Une nuit de prières qui malheureusement a tourné au vinaigre. De source médicale, la mort est survenue suite à l’intoxication et l’asphyxie de ces fidèles. ‘’ Nous étions en séance de prière comme demandé par Daagbo et finalement c’est arrivé comme ça ; Je ne sais pas comment je me suis retrouvé ici ; j’ai ma femme et mes enfants à la pédiatrie et la plus âgée que vous voyez sur l’autre lit….’’, a signalé Yves Aboua. Informés, le Ministre de la santé, le préfet du département de l’Ouémé, le directeur départemental de la santé de l’Ouémé-Plateau, le Maire de la commune d’Adjarra et son premier-adjoint, les responsables en charge de la sécurité au niveau du département, se sont déplacés au Chdu/OP pour constater les faits. En attendant la réaction du gouvernement face à ce drame, le pire est encore à craindre selon des membres du personnel soignant.

Kola Paqui

aCotonou

Commentaires Facebook

27 COMMENTAIRES

  1. C’est vrai que le bénin est un état laïc mais c’est pas pour autant quil faut laisser passer ce genre de choses. Vivement que le gouvernement réagisse par rapport a cette situation et de façon honnête et droite sinon c’est vraiment dommage

  2. Commenter : Moi Cela Ne M’etonne Pas. A Chacun De Se Mettre Sur Son Qui-vive, Pour Ne Pas Être Pris Par Le Filet Des Oiseleurs. C’est Les Derniers Temps. Heureux, Celui Qui A Pour Appui Le Dieu D’Israel.

  3. Avons nous société civile au Bénin ? malheureusement non ! Lorsque les gens qui par le passé étaient des membres très actifs de la société civile, aujurd’hui se trouvent dans le régime actuel. A ce que je sache, le gouvernement actuel n’est pas la société civile, d’ou moins que je me trompes. Que les gens cessent de nous distraire. C’est vrai que le ridicule ne tue pas, mais qu’ils essaient de soyer leur dignité.

  4. ils sont morts de leur foi.malheuresement ils ne verront pas leur dieu Dagbo qui est encore sur terre. Le miséricordieu serait obligé de les envoyer en enfer

  5. mourir pour sa religions et sa foi je respecte xa mais la autant se jeter a la fenêtre. je juge personne mais contrôllons les religions pour qu elle ne tue pas les honnêtes citoyens

  6. j’arrive pas à comprendre pourquoi les autorités ne réagissent à cette bavure.
    notre très chère beau pays le BÉNIN est un pays de paix de stabilité de tolérance de grâce de bénédiction divine plein de bonheur il est grand temps de finir avec tout sa.

  7. Cette dame, vipère! Elle fait du pur biz avec du sang humain et de l’argent des pauvres d’esprit. Et pour ce faire elle est parvenue à s’arroger de la protection de l’Etat avec la puissance de mami water. Que les Béninois se mobilisent pour la deloger!!!

  8. moi je demanderais simplement au gouvenement de la rupture de balayer toute cette bande de je ne sais quoi.au lieu de mettre tout un peuple en mal.

  9. Il faut noté que la mort de ces genre profite à nos autorités, parfaite est à leur service, elle amène les âme et iils utilisent dans leurs secte satanique c’est pourquoi ni Patrice Guillaume Taalon Athanase, ni ces soit disant ministre ne peux rien dire. La fin on verra. Les fidèles aussi réveillez vous! Et ce qui est bizarre quand ils commence par aller là bas il perdent la raison, le sens normal des choses. Que Dieu nous Protège!

  10. Pour ma part, cette dame est à surveiller de très prêt comme du lait sur le feu sinon le pire reste à venir. Que Dieu nous protège contre tous actes de Satan.

  11. Drame vous avez du! Oh non nous n’allons nul part . Attendons pour voir dans les jours à venir pour vivre et comprendre

  12. Il n’y a jamais 1 sans 2. Il y a quelques jours ce sont ces fidèles qui sont allés combattre la population d’Abomey dans leur fief avant d’aller s’armer pour venger les dégâts qu’ils ont subis. Leur interpolation s’est soldée par ce que vous connaissez.
    Aujourd’hui c’est cette même Église qui occasionne le drame que vous avez mis dans votre parution de ce jour. Que vont dire nos autorités ?
    L’impunité sera-t-elle la règle ? Attendons voir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here