Accueil Société

Côte d’Ivoire: Retour de la peine de mort

Côte d'Ivoire: Retour de la peine de mort | Benin Times
benintimes-cote-d-ivoire-debat-sur-un-retour-de-la-peine-de-mort-dans-la-justice-ivoirienne-01

Bon nombre de pays africains ont banni la peine de mort de leur contexte juridique. Mais depuis les multiplications de crime à l’endroit des enfants, la côte d’ivoire s’interroge sur un retour de la peine de mort dans son système juridique.

Tous les ivoiriens sont sous le choc du viol et du décès de la petite Grâce. Bon nombre de célébrité se sont prononcés sur la barbarie de ce crime contre une âme innocente. Sur son compte Twitter, Nathalie Yamb, conseillère du Pr Mamadou Koulibaly, président du parti Lider, a livré son opinion sur le sujet. Elle affirme un rétablissement de la peine de mort contre ces crimes à l’encontre des enfants.

Lire aussi  Tournée du ministre des mines dans le Zou : L’eau potable, la priorité de Samou Adambi

« Je ne m’en remets pas. Depuis avant-hier, encore une fois, je suis tétanisée par le dégoût, l’horreur. Les crimes contre les enfants qui se suivent et se ressemblent,sans conséquence. Je ne le répéterai jamais assez : avec MamKoul2020, nous rétablirons la peine de mort pour les violeurs et les assassins d’enfants. C’est inscrit dans notre projet de société, et ça ne date pas d’hier »avait-elle affirmé.

Une idée bien approuvée par les internautes. Un sondage a été lancé pour recueillir leurs avis. Des avis qui vont de 73% positif contre 27% négatif.
En effet, la peine de mort n’a jamais été appliquée dans le pays. Elle a été prononcé contre 12 criminels, en raison de la gravité de leur crime, mais ses derniers n’ont jamais été exécutés. Parmi ces condamnés allant de 1996 à 1997, il y a André Ossey Ayékoué et Diomandé Hamadou condamnés à mort pour homicide volontaire, respectivement entre juillet 1996 et juin 1997.

Commentaires Facebook