Accueil Société

Côte d’ivoire -pluie diluvienne: Un mort, deux blessés et un disparu à Abidjan

Côte d'ivoire -pluie diluvienne: Un mort, deux blessés et un disparu à Abidjan | Benin Times
Côte d'ivoire -pluie diluvienne: Un mort, deux blessés et un disparu à Abidjan

Une pluie très abondante s’est abattue à Abidjan, la capitale économique ivoirienne le samedi. Une personne est décédée, deux ont été blessées et une autre est portée disparu a fait savoir Vincent Toh Bi Irié, le préfet d’Abidjan.

« Les pluies de ce jour samedi 05 octobre 2019 ont eu des conséquences dramatiques. Une personne est décédée et deux autres blessées suite à l’effondrement d’un mur d’une entreprise du côté de Yopougon Gesco. Une personne est portée disparue. C’est un chauffeur de taxi de 23 ans qui est descendu de sa voiture en panne et qui essayait de la pousser. Il a été emporté par les eaux de ruissellement », communique M. Toh Bi dans une note d’information.

Lire aussi  États-Unis : Rebondissement dans l'affaire de meurtre d'Abdoulaye Néné Cissé

Selon le préfet, Toh Bi, les dégâts matériels sont aussi énormes et ils sont en cours d’évaluation. Les eaux ont coupé la route de sortie d’Abidjan au niveau du kilomètre 17. Selon Sodexam (Météo), cette nuit, le temps sera nuageux avec quelques pluies résiduelles. Demain matin, le temps sera encore très nuageux. Les pluies matinales par endroit ne seront pas à écarter ».

C’est ce qu’annonce l’administrateur civil recommandant la prudence aux populations d’Abidjan. Il les exhorte à ne pas s’approcher des zones à risque (caniveaux, eaux de ruissellement). Pour rappel, les pluies très abondantes qui ont été déversées sur la Côte d’ivoire en 2018 ont causé de nombreuses pertes en vie humaine et des dégâts matériels considérables à Abidjan et à l’intérieur du pays. Le top niveau de ces pluies diluviennes a été constaté les 18 et 19 juin 2018 avec un bilan de 20 morts dont 18 à Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

Lire aussi  Bénin : Caritas Bénin vient en aide aux talibés de Kandi et Djougou

Aussi faudra t-il ajouter qu’à Lossogo, une mère et sa fille, élève au cours moyen première année (CM1) ont été tuées le 28 septembre. La violence du tonnerre et les cris de détresse des victimes a pressé les voisins. Ceux-ci se rendus à cet endroit et ont constaté le drame.

Commentaires Facebook