Home Société Coronavirus: pour avoir violé les mesures de préventions, des pasteurs et promoteurs...

Coronavirus: pour avoir violé les mesures de préventions, des pasteurs et promoteurs de bars présentés au Procureur

Coronavirus: pour avoir violé les mesures de préventions, des pasteurs et promoteurs de bars présentés au Procureur
Coronavirus: pour avoir violé les mesures de préventions, des pasteurs et promoteurs de bars présentés au Procureur

Malgré les mises en gardes, certains pasteurs et promoteurs de bars continuent de mener leurs activités, contraires aux mesures de prévention contre le Coronavirus. Ce mardi 07 avril, plusieurs d’entre eux ont été présentés au Procureur de Calavi.

Avec ses 26 cas confirmés au Covid-19 et un décès enregistré sur son territoire, le Bénin est passé à une autre vitesse supérieure dans sa lutte contre la propagation de la maladie de coronavirus sur son territoire. Sauf que certains citoyens ne semblent pas être prêts à suivre la tendance en accompagnant les autorités en ce qui concerne le respect des dispositifs de sécurité mis en place pour contrer le fléau mondial qu’est le Covid-19.

C’est ainsi que dans la journée d’hier lundi 06 avril 2020, certains pasteurs ou chef religieux et promoteurs de bars, ont été traduits devant le procureur de Calavi par les éléments de la police sous le commandement de Jules Patipé. Selon les précisions de BWT, il leur est reproché d’avoir violé les mesures de sécurité établies par le gouvernement en continuant à exercer leur métier à risque face au Covid-19.

Rappelons que dans sa lutte contre la propagation du coronavirus, le gouvernement béninois a été loin en établissant un cordon sanitaire autour de plusieurs communes. Au nombre de ceux-ci, nous avons : Cotonou, Abomey-Calavi, Allada, Ouidah, Sèmè-Podji, Porto-Novo, So-Ava, Aguégués, Akpro-Missérété et Adjarra.

De même, plusieurs autres dispositions ont été prises par les autorités béninoises toujours dans la lutte contre la pandémie du Covid-19. Nous avons entre autres :

–        interdiction d’entrée et de sortie de l’espace du cordon sanitaire sauf dérogation des préfets ;

–        interdiction de regroupement de plus de dix (10) personnes en tous lieux à l’exception des espaces marchands, avec obligation de respecter une distance d’un mètre (1) minimum entre personnes ;

–        interdiction de circulation des bus et minibus de transport en commun de personnes ;

–        interdiction aux taxis-motos de transporter plus d’une personne à la fois ;

–        fermeture des bars, discothèques, et autres lieux de réjouissance ;

–        obligation de respecter une distance d’un (1) mètre au minimum entre usagers de restaurants et maquis ;

–        obligation pour les employeurs, sur les lieux de travail, d’installer le dispositif de lavage des mains et de faire respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre personnes ;

–        limitation du nombre de passagers à bord des taxis et embarcations à trois (03) au maximum ;

–        prescription aux usagers des espaces marchands (boutiques, magasins, supermarchés, marchés ordinaires et autres) d’observer la distance d’au moins un (1) mètre entre personnes.

Toutefois, sont autorisées :

–        les cérémonies d’inhumation dans la stricte intimité familiale et ne regroupant pas plus de dix (10) personnes, lesquelles doivent respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre elles ;

–        la circulation des véhicules de transport de marchandises.

D’un autre côté, les populations se trouvant dans les régions hors du cordon sanitaire sont priées de réduire les déplacements le plus possible.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here