Home Société Coronavirus: Benjamin Hounkpatin demande aux agents de santé de se méfier des...

Coronavirus: Benjamin Hounkpatin demande aux agents de santé de se méfier des fausses informations

Coronavirus: plus de 2 milliards de dons financiers reçus par le gouvernement
Coronavirus: plus de 2 milliards de dons financiers reçus par le gouvernement

Dans ce contexte de crise sanitaire, plusieurs informations circulent mais ne sont pas toutes de sources fiables. Le ministre Benjamin Hounkpatin demande donc aux agents de santé de se méfier des fausses informations en ce qui concerne le Coronavirus.

Cette demande du ministre de la Santé Benjamin Hounkpatin a été annoncée à travers une note publiée sur la page Twitter du gouvernement béninois. En effet, dans cette note, le ministre invite les professionnels de la santé à « davantage d’attention aux manifestations de (la Covid 19) notamment ses symptômes, ses complications ainsi que ses modes de transmission et les mesures permettant de l’éviter ».

Dans le but d’être mieux informer, le ministre leur propose des sources fiables telles que l’OMS, et l’UNICEF, et à partir des notes d’information provenant du gouvernement ainsi que du ministère de la Santé. Il demande à ses collègues de se méfier « des fausses informations et des idées reçues qui circulent par le bouche à oreille ou sur internet. » Avant d’encourager les agents de santé dans cette lutte qu’ils mènent contre le Covid-19, il fait une petite précision. « Vous devez savoir que le respect des mesures de prévention et de protection permet d’assurer votre sécurité et celle des patients ainsi que de la population dans son ensemble et freine la propagation de la maladie ».

« Le gouvernement est à vos côtés dans la gestion de cette crise sanitaire inédite », poursuit-il. Pour rappel, le Bénin a recensé 26 cas confirmés du coronavirus dont 5 cas guéris et un décès selon l’annonce faite par le ministre de la Santé. À compter de ce jour le port de masque de protection obligatoire dans le cordon sanitaire est décrété par le gouvernement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here