Accueil Société

Conférence sur la Consolidation de la Paix au Cpadd: Le Pr Hideaki Shinoda expose le processus de pacification du Japon

0

Le Professeur des études étrangères Hideaki Shinoda

Pour promouvoir la consolidation de la paix qui est l’un des points de discussion de la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Ticad 7), prévue en août prochain à Yokohama, le Japon a adopté la stratégie de sensibiliser les pays africains sur l’importance du maintien de la paix. Une mission assignée au Professeur des Etudes Globales Etrangères de l’Université de Tokyo et  ancien Professeur à l’Institut pour la Science de la Paix à l’Ecole de la Coopération Internationale et du Développement à l’Université d’Hiroshima,  Hideaki Shinoda, qui s’est entretenu avec les agents du Centre de perfectionnement et d’actions de dépollution et de déminage (Cpadd) sur : « L’histoire du Japon et la consolidation de la paix à Hiroshima ». C’était le vendredi 15 mars dernier. Au bout de plusieurs heures d’horloge, le conférencier a développé aux agents intervenant dans les opérations de maintien de la paix, conduits par le Colonel Saturnin Obelakou, les aspects qui font du Japon, un pays pacifique. A cet effet,  le conférencier a levé le voile sur comment le peuple nippon a pu parvenir à cette étape de maintien de la paix après plusieurs années de conflits, le mécanisme par lequel la ville d’Hiroshima a pu se développer et faire la paix avec ses ennemis d’hier, dont les Etats-Unis d’Amérique, les mesures prises par le Japon pour parvenir à la consolidation durable de cette paix. Autant d’aspects qui ont éclairé les agents du Cpadd, désormais mieux informés sur l’histoire du Japon et l’engagement du peuple nippon à mettre en œuvre une politique adéquate et favorable pour une paix durable.  Au terme de la conférence, le Directeur du Cpadd, le Colonel Saturnin Obelakou, n’a pas manqué de mots pour exprimer sa gratitude au conférencier pour ce développement de l’histoire du Japon, ainsi que les mécanismes mis en œuvre par son peuple et ses politiques pour parvenir à une paix durable. Il faut noter que la même thématique a animé les débats, le samedi 16 mars dernier, entre le conférencier et les étudiants de l’Ecole supérieure de l’entrepreneuriat et de la prospérité, Esperanza University, du Fondateur d’Alcantara Zocli. Après l’Ethiopie et le Bénin, l’émissaire du Ministère des affaires étrangères du Japon se rendra également au Rwanda, au Cameroun et enfin, au Nigéria pour poursuivre sa mission, celle de sensibiliser les agents des centres intervenant dans les opérations de maintien de la paix sur la consolidation de la paix  et promouvoir la coopération entre le Japon et l’Afrique.

Rastel Dan

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Evenement précis ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here