Accueil Société

Clash avec Arafat : les confidences d’Emma Lohoues

Clash avec Arafat : les confidences d'Emma Lohoues | Benin Times
Clashs avec Arafat : les confidences d'Emma Lohoues

Comme les ivoiriens aiment si bien le dire, il faut croire que les choses n’allaient pas toujours de bon train entre Arafat Dj et Emma Lahoues tout le temps, l’ex de Beerus Sama a « souffert dans sa main » déclarent-ils souvent. Ce n’était pas un secret qu’elle était la principale cible de la plupart des clashs du roi de la  »chine populaire ». L’actrice n’a pas manqué de revenir sur sa relation atypique sur les ondes d’une radio ivoirienne avec le yorogang deux mois après la tragique disparition de ce dernier.

Il ne fait pas ombre de doute que le Daïshikan manque à beaucoup de personne aimant la musique ivoirienne. Sa disparition a vraiment mis un trou dans le coupé-décalé qu’on espère bien que la génération montante poura le combler. La fille d’Eugene 1er ne dira pas le contraire. Interrogée pendant une émission sur radio Vibe, dans la soirée du 3 octobre, Emma n’a pas eu des difficultés à levé un coin de voile sur ses rapports tout sauf conflictuels avec son ex.

Lire aussi  Éducation à la s3xualité : "voici ce dont nos filles ont besoin", (vidéo)

Pour elle ce qui se dit sur les réseaux sociaux sont parfois diamétralement opposés aux faits dans la vraie vie. Le public est ainsi invité à prendre avec beaucoup de réserve les informations des réseaux sociaux. En effet, les clashs entre la mère de Kobe et la star du coupé décalé n’étaient rien d’autre que des mises en scène pour animer la galerie et faire du buzz. La preuve tangible et palpable est que plusieurs autres artistes du coupé décalé comme Debordo ou Serge Beynaud avaient évoqué eux aussi la même chose.

Lire aussi  Bénin: le maire de Cotonou officiellement révoqué (présidence)

Pour finir « Il faut que les gens comprennent que ce qui se passe sur le net et ce qui se passe dans la réalité sont deux choses complètement opposées. Didier avait sa manière d’entretenir les réseaux sociaux, et moi, je le connaissais. Je le comprenais. Quand il faisait ses buzz sur les réseaux, après il m’appelait et il me disait : « Lolo, j’ai gâté hein ». C’est le « game ». Je n’avais rien contre lui, comme les gens pouvaient le croire. Et lui, c’était pas quelqu’un de méchant », a-t-elle déclaré.

Commentaires Facebook