Accueil Société

Cameroun : Stupéfiant anedocte d’Eto’o avec une vendeuse de beignets

Cameroun :  Stupéfiant anedocte d'Eto'o avec une vendeuse de beignets | Benin Times
benintimes-cameroun-eto-o-raconte-une-anecdote-sur-son-passe-a-douala-01

La richesse, fait souvent oublier le départ et certaines personnes changent. Ce n’est pas le cas de Samuel Eto’o, qui a vraisemblablement les pieds sur terre. Il raconte une anecdote sur son passé au quartier.

L’ancien joueur camerounais, très célèbre amasse une immense fortune. Mais cette fortune voyons, ne change rien à sa simplicité et à sa personnalité. Annonçant sa retraite sous peu, le joueur désir continué en tant qu’entraîneur pour faire partager son savoir faire. Il désire aussi, fait gagner un club européen. Malgré tous ces tumultes de sa vie et sa célébrité, il se rappel de son passé. Un sentiment qu’il n’a pas manqué d’exprimer dans un entretien à Griffe de Pro.

Lire aussi  Décès du Doyen Géro Amoussouga L’ancien vice-doyen SALAMI salue la mémoire de l’illustre disparu  

« J’aime beaucoup les fruits et les légumes. Parfois, je mange les plats de chez nous. Il y a une maman dans mon quartier d’où je viens à New bell, qui maintenait son business. Car j’allais manger mes beignets et haricots là-bas au moins deux fois par an mais son business continue par tourner depuis tout ce temps, introduit Samuel Eto’o. J’aimais ce qu’elle faisait et j’apportais le soutien nécessaire pour qu’elle continue par vendre sans se soucier des sous mais d’apporter juste la qualité.

Lire aussi  Clôture de la 2ème session de la cour d’assises de Parakou : Fin de la 2ème Cour d’assise

C’était très bien. Quand je repars au Cameroun, je vais au quartier et je m’asseyais avec des amis, il y a d’autres que je ne connais pas et je mange. On mangeait et on discutait de tout. Cela surprenait toujours mes amis qui disaient : Samuel Eto’o pourquoi tu peux t’asseoir à un endroit comme ça et manger ? Je leur dit que cet endroit me rappelle pleins de souvenirs et me rappelle que je dois avoir les pieds sur terre. Car, je suis parti de là», a-t-il affirmé.

Commentaires Facebook