Home Société Bénin: vive réaction de Boni Yayi sur l’étudiant tué à l’UAC

Bénin: vive réaction de Boni Yayi sur l’étudiant tué à l’UAC

Covid-19 : « À quand un traitement curatif et un vaccin universellement reconnus ?», Boni Yayi
Covid-19 : « À quand un traitement curatif et un vaccin universellement reconnus ?», Boni Yayi

L’ancien chef d’Etat du Bénin Boni Yayi, condamne le silence autour de la mort de l’étudiant, tombé lors des manifestations à l’Université d’Abomey-Calavi. Pour l’ex-président Béninois, c’est de la pure bavure anti-démocratique.

Le mardi 24 mars 2020, l’étudiant de première année, Théophile Djaho, a été tué lors des affrontements entre policiers et étudiants à l’UAC. Les apprenants réclamaient en effet, la suspension des cours, en raison de l’évolution de la pandémie du coronavirus qui a fait déjà son apparition sur le territoire béninois depuis quelques semaines. D’après les témoins, le jeune étudiant n’a pas résisté à la balle et est décédé avant même d’être amené à l’hôpital. Déjà, les autres étudiants arrêtés sont libérés.

Face à cette situation, l’ancien chef d’Etat du Bénin, Boni Yayi n’est pas resté silencieux dans son coin. Via un poste sur son compte Twitter, il a condamné cet acte qu’il qualifie de bavure anti-démocratique. « Un étudiant abattu par la police béninoise pour avoir réclamé le confinement du monde universitaire face à la propagation du COVID-19. En ma qualité d’ancien Président, je condamne cette bavure anti-démocratique», a déclaré Boni Yayi.

Par la suite, le prédécesseur de Patrice Talon a adressé ses condoléances à la famille de la victime. « Mes Condoléances à la famille de la victime », a-t-il indiqué Yayi. Rappelons que depuis, une note fait état de la libération des résidences universitaires à l’UAC, ainsi que la suspension de plusieurs activités.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here